Société
20:24 14 septembre 2017 | mise à jour le: 14 septembre 2017 à 20:24 temps de lecture: 4 minutes

Rentrée sous le signe de la satisfaction aux Découvreurs

ÉDUCATION. Pour le président de la Commission scolaire des Découvreurs (CSDD), la rentrée 2017 se fait plus que jamais sur fond d’optimisme et de satisfaction. Non seulement Alain Fortier se félicite des prouesses réalisées pour maintenir l’équilibre budgétaire, mais surtout, il se réjouit de l’avancement de deux importants projets d’infrastructure ayant nécessité beaucoup d’énergie pour passer de la planification à la réalisation.

Le réaménagement de l’ancienne école des Grandes-Marées, pour accueillir la clientèle spéciale de Madeleine-Bergeron, répond à un engagement de longue date.

(Photo gracieuseté – CSDD)

La première source de fierté de l’élu scolaire et de son équipe est le déménagement de l’école spécialisée Madeleine-Bergeron dans de nouveaux locaux mieux adaptés. L’établissement, qui reçoit des élèves multihandicapés en fauteuil roulant de toute la région de Québec, quitte la route de l’Église pour être réinstallé dans l’ancienne école des Grandes-Marées, à Cap-Rouge. Le projet a nécessité un investissement de 6M$.

«C’est un engagement de longue date qui verra bientôt son aboutissement. L’inauguration officielle se fera à la fin septembre. Cette clientèle qui nécessite plusieurs services adaptés pour favoriser sa scolarisation bénéficiera désormais d’un milieu d’apprentissage et de développement de grande qualité. Il y avait un réel manque d’espace dans les anciens locaux», souligne M. Fortier, précisant que l’école Madeleine-Bergeron remplit une noble mission supra régionale auprès de 125 élèves.

Un autre réaménagement majeur est dans les cartons du côté de l’école des Pionniers à Saint-Augustin. L’agrandissement nécessitera une injection de fonds de 11M$, à laquelle devrait  participer la Ville en vue de profiter de certaines installations en dehors des heures de classe.

Les nouveaux locaux de l’école Madeleine-Bergeron seront inaugurés fin septembre.

(Photo gracieuseté – CSDD)

«Les travaux doivent débuter cette année, au grand soulagement des intervenants concernés. Il s’agit aussi d’un projet attendu depuis longtemps. Il est devenu encore plus nécessaire avec le récent ajout des années IV et V du secondaire dans ce secteur en croissance», justifie Alain Fortier, ajoutant qu’une forme de jeu de dominos a permis de financer en partie les travaux.

Ainsi, l’école Madeleine-Bergeron déménage dans l’ex-Grandes-Marées. Le bâtiment libéré accueillera le Centre de formation professionnelle du Phénix. Enfin, cet ancien local voisin de la bibliothèque Monique-Corriveau a été revendu à la Ville de Québec.

Budget équilibré

Sur le plan budgétaire, le président de la CSDD se targue de livrer un exercice 2017 équilibré à 154M$. Toutefois, il reconnaît que cet équilibre est fragile puisqu’il est atteint au prix de ne garder aucune réserve dans les coffres. «On gère de façon serrée, dit-il, et dans l’appréhension que survienne un imprévu qui débalancerait nos finances.»

Autre élément de fierté pour lui, le taux de la taxe scolaire est maintenu parmi les plus bas dans la région de Québec. Aussi, davantage de ressources sont directement attribuées aux écoles, qui peuvent instaurer des initiatives répondant à des besoins spécifiques. L’ère de l’uniformisation de l’enseignement semble révolue.

Anacolor à  l’œil

Concernant les problèmes d’émanations produites par l’usine de peinture industrielle Anacolor, située sous le tracel à Cap-Rouge, M. Fortier dit rester vigilant. «Bien qu’il y ait eu des efforts d’amélioration des systèmes de filtration, cela demeure une préoccupation. Le dossier est de la responsabilité du ministère de l’Environnement. Cependant, note-t-il, ce sont les enfants et les enseignants de l’école Marguerite-d’Youville qui en subissent les conséquences. Nous espérons que la rentrée se passera bien, mais nous restons en état d’alerte. Si nous sentons des odeurs, il faudra à nouveau intervenir.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *