Société
14:04 4 août 2017 | mise à jour le: 4 août 2017 à 14:04 Temps de lecture: 1 minutes

Un nouvel allié pour les potagers de façade

Le 26 juillet dernier, le Charlesbourg Express rapportait le cri du cœur de Véronique Chapier. La citoyenne de la rue Myriam déplorait que son voisin immédiat se plaigne, pour une troisième année consécutive, de son potager de façade, qu’elle tenait à garder. 

Véronique Chapier (photo) a vu Anne Guérette appuyer sa cause.

Photo TC Media – Charles Lalande

L’article a fait réagir sur les médias sociaux où des concitoyens ont manifesté leur appui ou leur désaccord à l’égard du bras de fer de Mme Chapier, passible d’une amende salée après les visites d’inspecteurs.

À l’hôtel de ville, Démocratie Québec (DQ) a décidé de s’engager à autoriser et à baliser les potagers de façade par le biais d’une politique de l’agriculture urbaine qui inclurait leur autorisation.

Lisez le reste de l’article dans le Charlesbourg Express mercredi

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *