Société
14:28 25 octobre 2017 | mise à jour le: 25 octobre 2017 à 14:28 Temps de lecture: 2 minutes

Mort de Bob Bissonnette : l’accident causé par la vitesse et la basse altitude

RAPPORT. Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) estime que ce sont finalement la vitesse et la basse altitude de l’hélicoptère à bord duquel le chanteur Bob Bissonnette prenait place qui lui auront coûté la vie.

Bob Bissonnette a perdu la vie dans un accident d’hélicoptère, le 4 septembre 2016. (Photo via Facebook)

(Photo tirée de Facebook)

Le populaire chanteur folk-rock a perdu la vie le 4 septembre 2016 après que son hélicoptère, un Bell 206B, est entré en collision avec des lignes de transport d’électricité le long de la rivière Restigouche, près de Flatlands, au Nouveau-Brunswick. Après avoir sectionné les fils, l’hélicoptère a terminé sa course dans la rivière.

Des trois occupants de l’appareil, un seul a survécu, le président des Capitales Michel Laplante. Le pilote Frédéric Décoste a également perdu la vie lors de l’accident.

L’enquête du BST conclut que la basse altitude et la vitesse auxquelles volait l’hélicoptère rendaient les lignes de transport d’électricité, qui n’étaient pas balisées, difficiles à voir et à éviter. Il est probable que le pilote ne savait pas que des lignes de transport d’électricité traversaient la rivière et qu’il ne les a pas vues avant de les percuter.

À la suite de l’accident, Transports Canada a déterminé que les lignes de transport d’électricité qui traversaient la rivière Restigouche à Flatlands-île Long n’exigeaient pas de balisage ou d’éclairage.

L’enquête a également déterminé que le pilote avait eu peu d’occasions de dormir avant le vol et qu’il avait vraisemblablement une fatigue aiguë au moment de l’accident. De plus, un examen toxicologique post-mortem réalisé sur le pilote a révélé la présence de cannabinoïdes dans son corps. Par contre, il n’a pas été possible de tirer des conclusions concernant l’affaiblissement de ses facultés ni le moment auquel les cannabinoïdes avaient été consommés. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *