Société
13:50 5 juin 2017 | mise à jour le: 5 juin 2017 à 13:50 temps de lecture: 3 minutes

Pédaler pour sensibiliser au port du casque à vélo

SANTÉ. Le Défi tête la première revient pour une troisième édition à Québec. L’Activité de sensibilisation au port du casque à vélo prendra place le samedi 10 juin, à partir du site du parc de la Découverte dans le secteur Val-Bélair.

Le conseiller municipal responsable des Sports à Québec, Steeve Verret, et l’instigateur du Défi tête première, Simon Poulin.

(Photo TC Média – François Cattapan)

Après une certaine vague favorable, il semble que l’attrait pour la protection de la tête stagne chez les cyclistes. Depuis trois ans, l’aspect nouveauté autant que l’urgence d’agir tendent à s’estomper. Le taux d’assiduité au port du casque à vélo fait du sur-place autour de 56% au Québec et, heureusement, oscille à près de 70% dans la région de Québec. Néanmoins, encore un cycliste sur trois ne le porte toujours pas.

Les organisateurs du Défi tête la première se donnent pour mandat de relancer l’intérêt pour cet équipement sécuritaire. Le fait que la mesure ne soit pas obligatoire n’aide certes pas à ancrer la bonne habitude lorsqu’on enfourche notre bécane.

«Idéalement, il faudrait que le casque soit inclus dans le prix de tout vélo et qu’il vienne avec automatiquement. Il est démontré que cet accessoire indispensable réduit de 85% les risques de blessures à la tête lors d’une chute. Or, sans un appui parental, ce sont nos jeunes qui sont à risque, parce que la réticence persiste surtout du côté des cyclistes de la catégorie d’âge 12 à 19 ans», soutient Simon Poulin, fondateur de l’événement.

Exemplaire en la matière, Sherbrooke est la seule ville au Québec à avoir adopté une réglementation municipale obligeant le port du casque chez les moins de 18 ans. Les résultats sont probants puisque, depuis 2 ans, on n’y dénombre aucun traumatisme crânien lié à une chute de vélo dans cette catégorie d’âge. Impressionné, le conseiller municipal responsable des Sports à Québec, Steeve Verret, s’est engagé à analyser cette option.

Programmation variée

La programmation du Défi tête la première s’annonce variée. Plus de 150 cyclistes sont attendus à la base de plein air La Découverte, afin de compléter l’un des trois parcours offerts : 80km, 140km ou encore un tour de nuit de 25km dans la région de la Capitale. L’activité sert également de collecte de fonds pour récolter 75 000$. Cette somme servira à offrir gratuitement 750 casques de vélo à des familles défavorisées et à l’organisation d’activités de prévention dans les écoles.

En plus des activités pour toute la famille telles que jeux gonflables, animation et maquillage, le Défi tête la première aura la chance de compter sur la présence de l’ex-cycliste professionnel David Veilleux, du médecin d’urgence Bernard Mathieu et de la cycliste paralympique, Marie-Claude Molnar. Il sera question de sensibilisation à la protection contre les traumatismes craniocérébraux lors de chute à vélo. Également, des policiers de Québec seront sur place avec divers équipements spécialisés.

Pour plus d’information ou inscription : www.defitetelapremiere.com

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *