Politique
04:09 2 octobre 2018

La CAQ célèbre sa victoire à Québec

L’ambiance était à la fête lundi soir, au Centre des Congrès de Québec, lors du rassemblement général de la Coalition avenir Québec (CAQ). Si les sondages laissaient croire à une victoire caquiste, nul ne se serait toutefois avancé à espérer un gouvernement majoritaire. Pourtant, c’est chose faite, alors qu’un vent de changement a soufflé sur la région, s’étendant à la grandeur de la province de Québec. 

Un rare moment d’exubérance au cours d’un rassemblement de la victoire généralement calme et poli chez les supporteurs de la Coalition avenir Québec .

(Photo Metro Média – François Cattapan)

Les candidats élus estiment d’ailleurs avoir senti la tendance tourner en leur faveur alors qu’ils allaient à la rencontre des électeurs pendant la campagne.

L’équipe Legault a semblé fortement reconnaissante, mais a évoqué son désir d’honorer la confiance que leur ont témoignée les électeurs le plus rapidement possible. «On fête ce soir, mais dès demain on se met au travail», ont mentionné quelques-uns d’entre eux.

La salle s’est remplie graduellement de partisans, atteignant son apogée tout juste avant l’entrée sur scène du nouveau premier ministre du Québec, François Legault. Ce dernier a justement confirmé sa victoire sobrement, soulignant son désir de célébrer cette page d’histoire qui s’est tournée ce soir, avant de se mettre au boulot dès demain.

M.C. Gilles et Jean-René Dufort en entretien avec une partisane de la CAQ qui fera sans doute une apparition lors de la prochaine émission d’Infoman.

(Photo Metro Média – François Cattapan)

Des priorités partout

Dans Louis-Hébert, Geneviève Guilbault affirme sa volonté de s’attarder à la congestion routière qui s’étale de Saint-Augustin jusqu’à la tête des ponts.

Pour l’élu dans Chauveau, Sylvain Lévesque, les écoles désuètes et le manque de place dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire doivent être pris en considération dans les plus brefs délais.

Quant à Éric Caire, dans La Peltrie, l’enjeu de la main d’œuvre en milieu hospitalier constitue une priorité, parce que plusieurs médecins manquent selon lui pour combler la demande.  

Jonatan Julien a évoqué l’importance d’incorporer une clinique sans rendez-vous dans Charlesbourg, sur le boulevard Henri-Bourassa, alors qu’environ 100 000 familles ont été abandonnées du réseau.

La relance du développement touristique du site de la chute Montmorency est une priorité pour Jean-François Simard, élu dans Montmorency. 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *