Politique
15:34 10 août 2016

François Legault en tournée sur «l’éducation, l’économie et l’identité»

POLITIQUE. Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a mis les pieds dans le Parc technologique du Québec métropolitain et à la fromagerie Bergeron de Saint-Antoine-de-Tilly mercredi, dans le cadre de sa tournée estivale d’une cinquantaine de circonscriptions du Québec. À quelques semaines de la rentrée parlementaire, et avec en trame de fond trois élections partielles dans autant de circonscriptions, François Legault met les bouchées doubles pour faire connaître le programme de son parti. TC Media l’a questionné.

François Legault.

Photo: PC

TC Media: Votre tournée débute. [Quel en est le but?]

François Legault: «L’idée c’est d’aller voir des gens qu’on a moins l’occasion de voir. Donc, je n’irai pas dans les 20 circonscriptions qui sont déjà détenues par la CAQ, je vais aller dans 50 circonscriptions qui ne sont pas détenues actuellement. L’objectif, c’est de faire connaître la CAQ, le programme de la CAQ, surtout sur trois aspects. Le programme économique: je suis content d’être ici au parc technologique parce que j’ai écrit un livre sur le Projet Saint-Laurent, les zones d’innovation, comment on peut faire pour attirer plus d’emplois, des bons emplois […]. Ensuite l’éducation, on propose de mettre en place la prématernelle quatre ans pour tous les enfants de quatre ans gratuitement […], puis évidemment la position constitutionnelle et identitaire, donc, on propose un Québec qui a plus de pouvoir entre autres en matière d’immigration, mais à l’intérieur du Canada.»

TC Media: À quoi attribuez-vous cet effort que vous devez faire pour faire connaître votre programme, après les quelques années que vous avez de rodage?

François Legault: «Quand on regarde ça, c’est que depuis 40 ans au Québec, toutes les élections provinciales se jouent sur l’enjeu de la souveraineté, donc si on est pour la souveraineté on vote pour le PQ, si on est contre la souveraineté on vote pour le parti Libéral. La CAQ n’existe que depuis quatre ans et pendant ces quatre ans-là, on a eu deux élections qu’il a fallu organiser, avoir des candidats, etc., et donc, on est encore dans l’étape de faire connaître la CAQ, de faire connaître le programme de la CAQ. C’est normal qu’après quatre ans on ne soit pas aussi bien organisés que des partis qui sont là depuis 40-50 ans.»

TC Media: [Concernant l’élection partielle], quel est le défi dans la circonscription d’Arthabaska en particulier sachant que Sylvie Roy a déjà porté vos couleurs?

François Legault: «On a appris la semaine dernière malheureusement le décès de Sylvie Roy. Donc, on va commencer dans les prochaines semaines à recruter un candidat, une candidate pour garder le compté d’Arthabaska. […] C’est un compté qui doit revenir à la CAQ, c’est un compté où il y a beaucoup de gens de la classe moyenne, donc, quand on regarde les priorités de la CAQ entre autres en économie, c’est une circonscription qui est favorable aux idées de la CAQ.»

François Legault mène sa tournée du Québec sous le thème «Debout pour le Québec».

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *