Politique
16:26 9 juin 2016

SRB: un premier terminus dans Saint-Roch

TRANSPORT. Un premier pôle d’échanges pour le futur Service rapide par bus (SRB) sera construit à l’entrée de Saint-Roch, qui changera considérablement avec l’aménagement d’un immense parc à la place de la centrale de police Victoria, prochainement démolie.

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) a fait l’acquisition au coût de 6M$ de deux terrains d’une superficie de près de 10 000 mètres carrés sur lesquels se trouvent présentement deux immeubles du gouvernement fédéral inoccupés. Ils sont situés sur la rue Pointe-aux-Lièvres, parallèle à l’autoroute Laurentienne. L’édifice appartenant à la Croix-Rouge ne fait pas partie de la transaction.

Ce terminus où convergeront les automobiles, les bus, les vélos et les piétons comprendra des commerces et services, comme une garderie ou un dépanneur, pour rendre le lieu attrayant et convivial, a indiqué le maire Régis Labeaume. D’ici son aménagement complet pour accueillir le SRB, l’endroit servira de terminus pour remplacer celui de la rue du Roi, inexploitable depuis 2014 en raison des projets immobiliers en constructions dans le secteur. Près de 7500 personnes transitent à cet endroit chaque jour.

Il est encore trop tôt pour fixer une date pour le début des travaux, a souligné Rémy Normand, président du RTC. Des analyses concernant les terrains doivent être faites avant que le moment soit choisi pour lancer la construction. Le site choisi correspond parfaitement aux besoins actuels et futurs du RTC, a mentionné M. Normand.

Le futur SRB transitera par ce secteur pour relier la 41e Rue Est à la colline Parlementaire.

Transformation de l’entrée de Saint-Roch

L’entrée de Saint-Roch par l’autoroute Laurentienne changera «dramatiquement», a indiqué M. Labeaume. La centrale de police Victoria, relocalisée dans Lebourgneuf d’ici 2020, sera démolie pour faire place à un immense parc. «C’est le premier de plusieurs gestes posés dans Saint-Roch pour verdir le quartier, qui en a bien besoin, estime le maire, en ajoutant que les autres gestes seront dévoilés lors de la présentation prochaine du Plan particulier d’urbanisme (PPU) de Saint-Roch. On voulait frapper fort et on frappe fort.»

L’ajout de ce parc permettra d’améliorer l’indice de canopée qui se situe à 17% dans La Cité-Limoilou alors que la Ville vise un indice à 35% sur l’ensemble de son territoire. L’indice de canopée calcule la couverture arboricole sur un territoire urbain.

De la verdure sera également ajoutée pour cacher le stationnement du stade municipal, qui ne perdra par ailleurs aucune place.

«Ça va rendre plus efficace l’échange entre les services de transport en commun et actif tout en revitalisant ce secteur de la ville qui deviendra un réel trait d’union entre Saint-Roch et Limoilou», a affirmé M. Normand.

Québec Hebdo

Jean-Manuel Teotonio


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette