Politique
18:35 27 février 2018 | mise à jour le: 27 février 2018 à 18:35 temps de lecture: 3 minutes

Stratégie canadienne: le fédéral souhaite réduire la pauvreté

Jean-Yves Duclos, député fédéral de Québec et ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, a présenté récemment son rapport sur la stratégie canadienne de réduction de la pauvreté au Centre communautaire de Duberger.

Jean-Yves Duclos, député fédéral de Québec et ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Photo TC Media – Alain Couillard

Cette étude, initiée en février 2017, a été élaborée à partir de commentaires formulés par 600 Canadiens répartis à travers neuf provinces. Il couvre divers enjeux tels que l’incapacité à répondre aux besoins essentiels, le défi de se joindre à la classe moyenne, les risques de sombrer dans la pauvreté, ceux affrontés dans les communautés autochtones et la prestation de services.

La problématique des jeunes est également identifiée. On y précise que ceux qui travaillent sont plus exposés à l’insécurité alimentaire et à la précarité du logement. Cette clientèle, vivant dans des milieux ruraux ou isolés, n’a pas suffisamment accès à des emplois. On relate le fait que les jeunes autochtones affrontent des obstacles uniques différents de ceux auxquels font face les autres jeunes du pays.

Parmi les options priorisées par le gouvernement fédéral figurent des mesures pour éliminer l’itinérance et une stratégie nationale sur le logement.

Sandra Turgeon questionnant le ministre sur la politique du logement.

Photo TC Media – Alain Couillard

Réactions

Sandra Turgeon, directrice générale de la Fédération des coopératives d’habitation de Québec et Chaudière-Appalaches, a collaboré à l’élaboration de la stratégie présentée par le gouvernement. Les propos du député semblent l’avoir sécurisée. «On fait beaucoup affaire avec ce ministère dans le domaine de l’habitation. Nous, on offre du logement subventionné le plus possible.» Elle croit que Jean-Yves Duclos a vraiment l’intention de développer une stratégie nationale du logement.

Mme Turgeon allègue que l’un des premiers éléments, pour lutter contre la pauvreté, est de faciliter l’accès à un logement sécuritaire et de bonne qualité. La DG appuie Jean-Yves Duclos qui a abordé le sujet de l’intersectorialité. «On a tendance à travailler en silo et ce n’est pas de cette manière qu’on va lutter contre la pauvreté. C’est important qu’on ait une vision globale.»

Lise Lavoie-Fortier, représentante de la Table de concertation Duberger-Les-Saules, trouve qu’il y a beaucoup d’espoir dans les propos du ministre. «Nous, on est à la base et on fait remonter l’information au gouvernement qui parle davantage de conciliation famille-travail et non de travail-famille.» Mme Lavoie-Fortier souligne que l’aspect famille-travail va amener un changement important, «le processus du travail va se modifier. Ça ne sera pas toujours du 9 à 5. Cela pourra être du télétravail à la maison ou des travailleurs qui vont élaborer leur propre horaire.»

Une partie du public qui a assisté à la présentation.

Photo TC Media – Alain Couillard

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *