Politique
13:48 24 mai 2017 | mise à jour le: 24 mai 2017 à 13:48 temps de lecture: 2 minutes

Grève de la construction: La ministre Vien prête pour une loi spéciale

CONSTRUCTION. «Nous n’en sommes toujours pas à déposer une loi spéciale, mais je serai prête à le faire si le premier ministre me demande de présenter la loi spéciale au conseil des ministres», a déclaré Dominique Vien, ministre responsable du Travail.

Des grévistes de la construction manifestent devant le parlement, en chantier, à Québec.

TC Media – François Cattapan

La ministre Dominique Vien quittait pour Montréal tout de suite après sa déclaration à Québec.

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

Mme Vien a assuré avoir toujours espoir que les parties en arrivent à une entente négociée pour que prenne fin la grève le plus rapidement possible. «Ce ralentissement va avoir des conséquences économiques majeures», a expliqué la ministre.

En effet, chaque jour de grève représente des pertes d’environ 45M$. Depuis le 1er octobre 2016, 235 jours de négociation ont eu lieu, mais une grève a tout de même été déclenchée à 5h ce matin.

Immédiatement après sa déclaration, elle a quitté pour Montréal afin de faire le point sur la suite des choses avec toutes les parties. Questionnée à savoir si cette rencontre était la rencontre de la dernière chance, la ministre n’a pas émis de commentaire.

«Quand le premier ministre sera prêt, je serai prête», a-t-elle répété.

L’industrie paralysée

(Photo TC Media – Sébastien Lacroix)

«L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) déplore le déclenchement d’une grève générale illimitée dans l’industrie de la construction dès ce matin. Elle critique sévèrement la stratégie de l’Alliance syndicale dont les actions, depuis le tout début, ont été menées avec un seul objectif : pouvoir déclencher la grève le plus rapidement possible», a fait savoir l’APCHQ dans un communiqué émis ce matin.

La livraison de projets de construction et de rénovation à des citoyens sera également retardée par cette grève a déclaré le vice-président Développement stratégique et Communications de l’APCHQ, François-William Simard.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *