Politique
23:34 6 mars 2017 | mise à jour le: 6 mars 2017 à 23:34 Temps de lecture: 2 minutes

Laurent Proulx en cinq dates

MUNICIPAL. Le conseiller municipal de Québec, Laurent Proulx, a annoncé sa démission du conseil municipal lundi soir. Ce dernier s’est fait connaître bien avant son élection, alors qu’il était l’une des figures de proue des carrés verts lors de la grève étudiante de 2012.

Le conseiller démissionnaire Laurent Proulx

(Photo TC Media – Archives)

2 avril 2012: Alors qu’il est étudiant libre à l’Université Laval, Laurent Proulx obtient une injonction du tribunal lui permettant d’assister à son cours d’anthropologie. La décision de la cour interdit aux associations étudiantes de bloquer le pavillon de Koninck de l’Université Laval où se tient son cours. Il est le premier à recevoir un avis de la sorte des tribunaux. Sa démarche fera boule de neige.<

À lire également: Le conseiller Laurent Proulx démissionne

Juin 2012: Après avoir fait des pieds et des mains pour assister à son cours, Laurent Proulx a dû l’abandonner, invoquant le manque de temps. Son rôle de porte-parole du Mouvement des étudiants socialement responsables du Québec, associés aux carrés verts, lui demandait trop de temps et d’argent, disait-il à l’époque pour justifier son abandon.

3 novembre 2013: Laurent Proulx est élu comme conseiller municipal du district Cap-Rouge-Laurentien. Il s’est présenté au côté de l’équipe Labeaume lors de ces élections municipales.

9 au 12 décembre 2014 et 19 mars 2015: Procès de Laurent Proulx et de son collègue contre l’adhésion automatique aux associations étudiantes. Les étudiants estimaient que l’adhésion obligatoire brimait les libertés individuelles et que leur voix n’avait pas pu se faire entendre lors des prises de décision de leur association. La Cour supérieure a rejeté les arguments des étudiants.

6 mars 2017: Laurent Proulx démissionne de son poste de conseiller. Dans une publication Facebook, il se dit partir avec le sentiment du devoir accompli notamment dans les dossiers de «la révision des hauteurs en zonage de Cap-Rouge, les travaux correctifs inscrits au PTI 2017 pour remédier aux inondations dans le quartier Laurentien et la mise sur pied du Jeune Conseil de Québec».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *