Politique
14:38 12 janvier 2017 | mise à jour le: 12 janvier 2017 à 14:38 temps de lecture: 3 minutes

Quatre appuis, dont deux de Québec, pour l’aspirant-chef conservateur Andrew Scheer

POLITIQUE. Les députés de Québec Pierre Paul-Hus et Sylvie Boucher se rangent derrière l’aspirant-chef du Parti conservateur Andrew Scheer, d’une même voix avec le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes et Luc Berthold de Mégantic-L’Érable. Ils le préfèrent ainsi aux candidats québécois Maxime Bernier et Steven Blaney pour succéder à Stephen Harper.

Les députés Luc Berthold, Alain Rayes et Pierre Paul-Hus derrière l’aspirant-chef conservateur Andrew Scheer. (Photo TC Media – Monica Lalancette)

Les quatre députés justifient leur choix par la « jeunesse » et le caractère rassembleur de l’aspirant-chef député de Regina-Qu’Appelle en Saskatchewan. « Qu’il soit du Québec, de la Saskatchewan, du Manitoba : peu importe. L’important pour nous c’était d’avoir les deux langues officielles du Canada en premier, et par la suite, d’avoir celui qui représentait le plus nos valeurs; qui était le plus rassembleur », a fait valoir le député de Charlesbourg – Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus.

Les députés québécois ne se rallient en revanche pas à certaines convictions personnelles d’Andrew Scheer, comme sa position pro-vie : un aspect qui a d’ailleurs fait l’objet de discussions, selon Pierre Paul-Hus, « parce qu’on sait qu’au Québec, c’est un enjeu qui est réglé. M. Scheer a été clair avec nous : […] comme chef et comme parti, c’est clair qu’on ne rouvrira pas le débat de l’avortement et du mariage gai. »

Andrew Scheer s’est dit conscient de la division qui règne sur certains thèmes au sein du Parti conservateur et indique vouloir se concentrer sur les enjeux « qui créent l’unité ». Sa principale motivation, dit-il, est de stopper la « spirale de déficits » qu’il attribue à l’administration Trudeau. « On ne peut pas permettre à Justin Trudeau de faire à mes enfants ce que son père a fait à ma génération, a-t-il déclaré. Trudeau est en train de placer notre pays dans une spirale de déficits comme l’a fait son père ».

Appuis

Avec les quatre appuis québécois qui viennent s’ajouter aux 19 qu’il a déjà récoltés, Andrew Scheer se vante d’être le premier candidat à rallier des élus conservateurs dans toutes les provinces canadiennes.

Dans la région, seul le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a autrement confirmé son appui à l’aspirant-chef Maxime Bernier.

L’annonce d’Andrew Scheer survient à quelques jours du seul débat francophone organisé dans le cadre de la course à la direction du Parti conservateur, lequel aura lieu le mardi 17 janvier à Québec.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *