Politique
16:45 12 mars 2017 | mise à jour le: 12 mars 2017 à 16:45 temps de lecture: 3 minutes

Taxe sur le lait : Blaney sort les griffes contre Bernier

POLITIQUE. Steven Blaney s’attaque à Maxime Bernier sur l’abolition de la gestion de l’offre. Selon le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, la proposition de son adversaire dans la course à la chefferie conservatrice créerait une taxe de 17% sur le lait.

Le candidat conservateur, Steven Blaney (à droite), trinque avec le propriétaire du Marché Bonichoix de la rue Cardinal-Taschereau, Denis Tremblay.

TC Media – Mathieu Galarneau

Brandissant ce matin un courriel envoyé aux membres conservateurs par Maxime Bernier le 9 mars, Steven Blaney s’est offusqué de la proposition de son collègue député de Beauce de suivre le modèle australien concernant la gestion de l’offre. «C’est un désastre!», s’est outré le candidat Blaney.

Il poursuit en avançant que cette méthode entraînerait une hausse de taxe de 17% sur le lait. «Les familles canadiennes sont déjà assez taxées et on n’a pas besoin d’une autre taxe, au contraire. On doit éviter de mettre des charges additionnelles sur les contribuables», a-t-il déclaré.

«En Australie, le lait coûte déjà plus cher. Maxime Bernier affirme qu’il va utiliser le même mécanisme, c’est-à-dire d’imposer une taxe sur le lait pour payer le remboursement des quotas aux producteurs.»

M. Blaney affirme que les producteurs de lait ne sont pas plus intéressés à adopter ce système. «Ils veulent continuer à maintenir nos régions, garder nos emplois ici et offrir un produit de qualité à un prix compétitif», a-t-il lancé.

M. Blaney associe son point de vue sur la gestion de l’offre à la position traditionnelle du Parti conservateur. «Le modèle canadien est à l’avantage des consommateurs et nous évite de payer un prix prohibitif pour le lait.»

En y allant avec cette proposition, rappelle le député de la Rive-Sud, Maxime Bernier devra tout de même proposer des changements au programme du parti qui seraient discutés en 2018 lors du congrès prévu à Halifax, si ce dernier accède à la chefferie.

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis débutait avec cette sortie une campagne canadienne dans le cadre de sa course à la chefferie.

Deltell appuie O’Toole

Steven Blaney n’a pas voulu critiquer le choix du populaire député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, de se rallier à la candidature d’Erin O’Toole, député de Durham en Ontario. «Je pense qu’on a d’excellentes candidatures au Québec. Je fais confiance aux membres du Québec et l’ensemble du parti pour choisir la meilleure personne qui va affronter le premier ministre», a-t-il seulement repondu.

D’autre part, M. Blaney affirme que le rapport Mallette sur le pont de Québec représente une avenue intéressante. Ce dernier estime que le CN doit faire sa part pour la peinture du pont. «Le CN fait partie du problème, il doit faire partie de la solution.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *