Économie
12:27 4 novembre 2018

Le nombre de travailleurs actifs continue de baisser à Québec

STATISTIQUES. Le nombre de chômeurs est demeuré inchangé (17 900 chômeurs) en octobre sur le marché du travail de la région de Québec. Toutefois, les récentes données mensuelles de Québec International laissent entrevoir une perte de 4800 emplois.

Le secteur des services, dont celui de la restauration, est le principal à souffrir de la pénurie de main d’œuvre.

(Depositphotos.com/maximkabb)

Voilà qui confirme l’appréhension maintes fois évoquée ces derniers temps voulant que la population active soit en recul, à cause de la pénurie de main-d’oeuvre. Cette dernière était de 462 900 individus, soit 4900 de moins qu’en septembre, ce qui correspond à une baisse d’environ 4% par rapport au sommet historique du mois de mai dernier. À cet égard, octobre constitue un cinquième mois consécutif de repli.

Aperçu du marché de l’emploi dans les grands centres urbains du pays.

(Tableau gracieuseté – QI)

«Les pertes inscrites dans la deuxième moitié de l’année ont donc effacé les gains enregistrés en début d’année. Dans le contexte où le nombre de chômeurs demeure stable, c’est donc la contraction du bassin de main-d’œuvre qui explique le recul de l’emploi et l’augmentation du taux de chômage. Celui-ci a atteint 3,9% au mois d’octobre, une légère majoration par rapport au mois de septembre (3,8%). Il s’agit d’un retour au taux observé en juillet 2018», observe Émile Émond, économiste à Québec International.

Quant au taux d’emploi, on observe une diminution significative entre le pic du mois de mai (67,8%) et le mois d’octobre (65%). Une tangente similaire se dessine pour le taux d’activité, alors que celui-ci atteignait 70,5% au printemps et a terminé le mois d’octobre à 67,6%. Cette situation est particulièrement marquée chez les 15 à 24 ans.

«L’emploi à temps plein a de nouveau reculé sur une base mensuelle. Pour un deuxième mois d’affilée, le secteur des services a épongé l’essentiel du recul de l’emploi. Les services financiers et d’assurances ainsi que ceux de l’information, de la culture et des loisirs sont parmi les plus touchés. Les services aux entreprises et administratifs semblent tirer leur épingle du jeu, inscrivant un important gain cet automne. Pour sa part, l’emploi manufacturier a connu un recul significatif», constate M. Émond.

Faits saillants

-Le taux de chômage de la région de Québec a atteint 3,9% au mois d’octobre, une légère augmentation par rapport au mois de septembre (3,8%). Il s’agit du 2e plus bas taux au Canada.

-La région affichait 445 100 emplois ce mois-ci, enregistrant une perte de 4800 emplois.

-On observe une diminution de la population active de 4900 individus dans la région au mois d’octobre, une baisse d’environ 4% par rapport au sommet historique du mois de mai dernier.

-Au Québec, le nombre d’emplois a augmenté de 9100 entre les mois d’octobre et de septembre, alors que le taux de chômage a atteint 5,2%.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *