Économie
20:21 30 septembre 2018

La valeur des résidences reste stable, celle des condos baisse

IMMOBILIER. Le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière 2019-21 affiche une hausse globale de 2,7% de la valeur pour l’agglomération de Québec. Ce sont toutefois les immeubles locatifs et à bureaux qui sauvent la mise, tandis que les résidences voient leur valeur stagner et celle des condos diminue.

Le parc immobilier de l’agglomération de Québec a vu sa valeur globale grimper de 2,7%.

(Photo Métro Média – Archives)

Il ressort de ce document valable pour les villes de Québec, de L’Ancienne-Lorette et de Saint- Augustin-de-Desmaures que la valeur de leur parc immobilier a atteint un nouveau sommet. Il est ainsi passé de 78,5G$ lors du dernier rôle, à près de 84G$. Par ailleurs, le territoire urbain compte dorénavant 185 232 unités d’évaluation, soit 3423 de plus que le précédent exercice.

Le marché immobilier de l’agglomération a continué de progresser, mais de façon plus modeste que pour les années précédentes. Du 1er juillet 2014 au 1er juillet 2017, la valeur globale des propriétés de l’agglomération dans le secteur résidentiel toutes catégories confondues a progressé de 1,4%, comparativement à 9% lors du dernier rôle. Pour les propriétés unifamiliales, on remarque une stabilité dans les valeurs par rapport aux rôles 2016 avec 0,3% de hausse.

Du côté des copropriétés, on constate une baisse de valeur de l’ordre de 4,3%. Le marché fortement déséquilibré en faveur de l’acquéreur, en raison de l’abondance de condos à vendre, explique ce recul. En ce qui a trait au secteur locatif, les immeubles de 2 à 5 logements voient leur valeur croître de 2% et ceux de 6 logements et plus de 10%.

Non résidentiel solide

Enfin, dans le secteur non résidentiel, la valeur globale des immeubles commerciaux, industriels et de bureaux a augmenté de 6,1%. Ce parc inclut les hôtels, motels, lesquels ont connu une forte progression de l’ordre de 19,8%. Les édifices du réseau de la santé et de l’éducation ont quant à eux connu une hausse de 4,8%.

Rappelons que les valeurs inscrites reflètent les conditions du marché au 1er juillet 2017. Quant aux nouveaux rôles d’évaluation, ils entreront en vigueur le 1er janvier 2019.

Valeurs moyennes des immeubles

– Propriété unifamiliale: 299 727$ (+0,3%)

– Copropriété: 235 295$ (-4,6%)

– 2 à 5 logements: 362 689$ (+2%)

– Plus de 6 logements: 1 796 505$ (+10%)

Pour information: www.ville.quebec.qc.ca/evaluation

Métro Média

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette