Économie
19:53 8 novembre 2016 | mise à jour le: 8 novembre 2016 à 19:53 temps de lecture: 2 minutes

Aide financière substantielle à l’Institut national d’optique

DÉVELOPPEMENT. Les gouvernements du Québec et du Canada ont annoncé mardi matin une aide financière sur cinq ans totalisant 82M$ pour le fonctionnement et la poursuite des activités de recherche en optique-phonique de l’Institut national d’optique (INO).

Le député Sam Hamad, la ministre Dominique Anglade, le président de l’INO, Jean-Yves Roy, le ministre Jean-Yves Duclos, le ministre François Blais ainsi que les députés Patrick Huot et André Drolet.

(Photo gracieuseté)

L’aide financière accordée à l’INO comprend une contribution non remboursable de 50M$ du gouvernement du Canada en provenance du Programme de développement économique du Québec (PDEQ) de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Le gouvernement du Québec vient compléter cette offre avec un montant de 32M$ accordé à l’INO.

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, a laissé savoir que «les percées technologiques, le développement de procédés et d’applications innovantes de même que les transferts technologiques de ce chef de file créent des entreprises et des emplois bien rémunérés dont profite la classe moyenne.» «Le succès de l’INO, moteur de croissance économique, reflète la vitalité et la créativité de notre région», a-t-il poursuivi.

Selon la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, «investir pour stimuler davantage l’essor de l’économie du savoir est un incontournable pour assurer la croissance et la compétitivité de nos entreprises.»

Le député fédéral de Portneuf-Jacques-Cartier, Joël Godin, a salué le financement de 50M$, tout en critiquant le manque de financement pour le plan d’expansion de l’INO auquel aspire la compagnie. «Il est regrettable que le gouvernement Trudeau n’ait pas prévu un financement additionnel pour le plan d’expansion de l’INO», a-t-il laissé entendre.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *