Économie
14:38 9 avril 2018 | mise à jour le: 9 avril 2018 à 14:38 temps de lecture: 2 minutes

Faible recul du marché immobilier de Québec pour un 2e mois consécutif

STATISTIQUES. Les données de reventes totales compilées par la Chambre immobilière de Québec (CIQ) démontre un léger recul de 2% en mars, correspondant à 871 propriétés vendues alors qu’on en dénombrait 888 en 2017.

Maison à vendre.

(Photo TC Media – Archives)

Au cours du dernier mois, la CIQ constate que 648 propriétés unifamiliales ont été revendues dans la région de Québec. Il s’agit d’une hausse de 6% comparativement aux 612 transaction enregistrées un an auparavant. Toujours au cours de cette même période, on dénombrait 4963 inscriptions en vigueur pour la catégorie unifamiliale, comparativement à 4790 en 2017, soit une croissance de 4%.

Coup d’oeil à l’activité du marché immobilier de la région de Québec en mars.

(Tableau gracieuseté – CIQ)

Le tableau ci-après révèle par ailleurs un recul de 18% en matière des reventes de copropriétés pour le mois de mars, s’établissant à 172 en comparaison à 210 pour l’année précédente. Quant au prix médian, ce dernier a également enregistré un décroissement de 3%, passant de 187 250$ en 2017 à 181 250$.

Du côté des immeubles de type plex, les reventes totales ont également diminué de 22%, pour terminer avec 51 propriétés vendues comparativement à 65 en 2017. Sur le plan du prix médian, ce dernier a subi une légère variation à la baisse de 1% pour s’établir à 285 000$ proportionnellement à 288 000$, et ce, par rapport au même mois de l’année précédente.

Secteurs plus actifs

Le secteur de La Haute-Saint-Charles s’est précisément démarqué en mars. En effet, les ventes totales résidentielles ont connu un accroissement de 26% par rapport à l’année précédente. Ce même secteur s’est également distingué par une augmentation de 33% sur le plan des ventes de catégorie unifamiliale. Du reste, 114 propriétés ont trouvé preneur comparativement à 86 pour la même période en 2017.

Notons aussi que les inscriptions en vigueur en matière de copropriétés en regard du secteur Chutes-de-la-Chaudière Ouest ont connu une forte augmentation atteignant 51% par rapport à l’année précédente.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *