Économie
22:10 10 février 2017 | mise à jour le: 10 février 2017 à 22:10 temps de lecture: 2 minutes

L’Aviatic Club annonce sa fermeture en mars

RESTAURATION. Après avoir traversé les décennies, le mythique Aviatic Club fermera définitivement ses portes le 18 mars prochain. Une autre page de l’histoire de la restauration du Vieux-Québec se tourne avec la disparition de cet établissement qui a longtemps animé la Gare du Palais.

Les copropriétaires ont confirmé la nouvelle par voie de communiqué vendredi après-midi. Le local pourrait ne pas rester inoccupé bien longtemps, puisqu’ils évoquent du même souffle qu’un nouveau projet se pointe à l’horizon.

Formé de Martin Girard, Richard Demers et Jean-François Houde, le trio de restaurateurs se targue d’avoir animé les jours et, surtout, les soirées de Québec depuis 28 ans. Ils en profitent pour inviter les habitués de l’Aviatic à profiter de ses derniers moments d’opération. Le restaurant terminera son histoire sur une note musicale, en proposant une formule resto-cabaret inspirée des clubs de jazz new-yorkais.

«On tourne une page de la restauration dans le Vieux-Port et fermons un chapitre de notre institution. Nous désirons concentrer nos efforts sur notre Charbon Steakhouse (également situé dans la Gare du Palais). Parallèlement, nous allons débuter un nouveau projet de restauration sur le boulevard Laurier», indique le copropriétaire Richard Demers sans donner de précision sur cette nouvelle enseigne.

Évolution

Il se fait un brin philosophe en référant à une récente observation publiée dans le magazine Forbes, au sujet de la fermeture annoncée du Carnegie Deli, une institution à New York. «Quand les villes changent, les restaurants qui reflètent leur personnalité doivent aussi changer», a-t-il traduit en ses mots.

«Le temps est venu pour nous de laisser notre clientèle sur une bonne note et de déposer le tablier Aviatic. Nous voulons offrir une nouvelle aventure, un nouveau voyage. Avant de conclure, il nous importe, mes collègues et moi, de remercier tous ceux qui sont venus à notre table durant toutes ces 28 années. J’adresse également toute ma reconnaissance à mes employés», termine M. Demers en précisant que les irréductibles pourront se rabattre sur le service traiteur de l’Aviatic qui demeurera en opération.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *