Économie
16:55 6 décembre 2017 | mise à jour le: 6 décembre 2017 à 16:55 temps de lecture: 3 minutes

L’automatisation numérique préoccupe les acteurs socioéconomiques

EMPLOIS. Préoccupés par l’impact de l’automatisation des métiers sur le marché du travail, les acteurs socioéconomiques de Québec regroupés au sein de la Coalition Force 4.0 se placent en mode solution. C’est dans cette optique qu’est organisée le symposium «Prévenir le tsunami numérique: un défi pour l’emploi dans la Capitale», les 31 janvier et 1er février prochains.

La programmation du symposium «Prévenir le tsunami numérique» a été dévoilée par ses coprésidents Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval, et Jacques Topping, président du c.a. de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec.

(Photo TC Media – François Cattapan)

L’inquiétude est réelle dans les milieux des affaires et de la formation où de grands bouleversements sont attendus. «Rien de moins qu’un tsunami numérique se profile à l’horizon et il importe de s’y préparer. Ces changements peuvent se transformer en crise, mais ils peuvent aussi devenir une occasion à saisir pour positionner notre région», soutient Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval.

Des études prévoient qu’entre 30% et 60% des emplois actuels sont susceptibles d’être automatisés au moyen des technologies existantes ou émergentes. Ces transformations induites par le numérique touchent tous les secteurs de l’économie. Voilà pourquoi les acteurs socioéconomiques de la région veulent se mobiliser, afin de comprendre les défis que posent ces mutations sur l’emploi et la formation.

«Certains secteurs font déjà face à une pénurie de travailleurs. Qu’on pense aux transports autonomes, aux objets connectés ou aux plates-formes spécialisées en partage, les nouvelles technologies bouleversent les modèles d’affaires. Il y a donc urgence de mettre en place les conditions qui permettront de réduire le choc du numérique», insiste Jacques Topping, président du c.a. de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec.

Questionnement

Comment relever les défis soulevés par le numérique en emploi et formation dans la Capitale-Nationale? Comment s’assurer que notre région tire profit de ces transformations? Autant d’aspects qui susciteront la réflexion des participants au symposium, auquel participeront une trentaine de conférenciers et de panélistes experts. Plus de 300 participants sont attendus les 31 janvier et 1er février prochains, au Centre des congrès de Québec.

Pour plus d’information et inscription: www.force4-0.quebec

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *