Économie
19:59 5 avril 2017 | mise à jour le: 5 avril 2017 à 19:59 Temps de lecture: 3 minutes

La fermeture prochaine du Beaugarte se confirme

COMMERCE. Déjà évoquée l’automne dernier, la fermeture prochaine du resto-bar Beaugarte n’est plus une rumeur, a confirmé le propriétaire.  

Stratégiquement situé au pied de Place de la Cité, les locaux du Beaugarte pourraient ne pas rester inanimés bien longtemps.

(Photo gracieuseté –Beaugarte / Les Festifs)

L’intention de cesser les activités de l’établissement qui a animé de nombreuses nuits et initiées de nombreuses rencontres depuis près de 35 ans a été confirmée par son propriétaire.

Contacté au téléphone, Jean-Pierre Goulet n’a pas fait de mystère sur l’avenir de son commerce. «La décision est prise, affirme-t-il, le Beaugarte fermera ses portes le 30 mai prochain. J’en fais l’annonce officielle à l’avance, d’abord pour permettre à mes employés de commencer à chercher un nouveau travail et, ensuite, pour respecter les lois et règlements entourant les licenciements collectif.»

Le Beaugarte a animé les soirées de Québec depuis bientôt 35 ans.

(Photo gracieuseté –Beaugarte / Les Festifs)

En opération depuis décembre 1982, le Beaugarte a accueilli plusieurs générations de clients de Québec et les environs. La formule trois en un, soit le bar, le restaurant et la discothèque sur un même plancher a fait le succès de l’établissement implanté au pied de Place de la Cité sur le boulevard Laurier.

Reconnu surtout pour attirer des gens matures à la recherche de l’âme sœur, l’endroit comblait une clientèle beaucoup plus large. «Nos habitués, dont plusieurs grands noms de Québec et des hockeyeurs professionnels du temps des Nordiques, étaient âgés entre 20 et 80 ans», précise M. Goulet assurant que les affaires étaient toujours bonnes, mais que le moment est venu de passer à autre chose.

«Je viens d’avoir 71 ans. L’âge est là. C’est le temps de passer le flambeau et de prendre ma retraite», déclare celui qui tient à remercier ses employés pour leur fidélité et sa clientèle pour son appui au fil des ans. Au plus fort de sa carrière d’homme d’affaires, le propriétaire du Beaugarte avait des participations dans d’autres boîtes de nuit qui ont marqué l’histoire de Québec, dont le Palladium, le Brandy et le Vogue.

Le Beaugarte cessera ses activités le 31 mai prochain.

(Photo TC Media – Archives)

Transaction dans l’air

Pour l’instant, aucun acheteur n’est confirmé pour prendre le relais sous un autre nom. Le local appartient à Cominar, propriétaire de l’édifice, tandis que M. Goulet reste détenteur du fonds de commerce. Ce dernier confirme que des discussions sont toujours en cours, mais il ne peut en dévoiler les détails.

Chose certaine, le site stratégique est à la fois garant d’achalandage et aussi d’un loyer à l’avenant. Un futur acquéreur devra donc avoir les reins solides pour s’y implanter et remplacer le Beaugarte. Le nom de la bannière Madisons New York Grill & Bar a déjà été évoqué dans des articles précédents. Le local pourrait ne pas rester inanimé bien longtemps.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *