Économie
11:25 13 avril 2017 | mise à jour le: 13 avril 2017 à 11:25 temps de lecture: 2 minutes

Hausse des mises en chantier partout… sauf à Québec

STATISTIQUES. La tendance des mises en chantier d’habitations a évolué à la hausse en mars pour se chiffrer à 211 342 au Canada, comparativement à 205 521 en février. La situation favorable observée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) est similaire tant au Québec qu’à Québec.

Les chantiers d’habitations ont été actifs au pays durant le premier trimestre de 2017.

(Photo gracieuseté – SCHL)

Selon les données compilées en mars au pays, le nombre de logements commencés a atteint son plus haut niveau depuis septembre 2007. Cela a fait monter la tendance des mises en chantier d’habitations pour un troisième mois de suite.

«L’accélération de la construction résidentielle à l’échelle nationale s’explique par une tendance à la hausse des mises en chantier de maisons individuelles et de logements collectifs en Ontario et un accroissement constant de la construction d’appartements locatifs au Québec», a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL.

Au Québec, les mises en chantier ont atteint 58 624 unités en mars comparativement à 45 393 en février. Il s’agit du niveau le plus élevé en cinq ans. La vigueur de la construction en mars confirme que le secteur résidentiel est passé en deuxième vitesse au Québec. La reprise amorcée l’an dernier fait place à une phase de croissance qui s’appuie sur des facteurs fondamentaux très solides.

Québec à contre-courant

Le rythme de la construction résidentielle a faibli depuis le début de l’année dans la région de Québec. Selon la SCHL, ce ralentissement s’explique principalement par un repli de l’activité du côté des logements locatifs traditionnels.

«Il faut dire que les mises en chantier des unités de ce type ont atteint des niveaux historiquement élevés en 2015 et 2016. Ainsi, précise-t-on, compte tenu du nombre important d’appartements locatifs en construction et de la hausse récente du taux d’inoccupation dans la région, un rajustement à la baisse était attendu.»

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *