Économie
15:10 19 juin 2017 | mise à jour le: 19 juin 2017 à 15:10 Temps de lecture: 3 minutes

Artisan Studios quitte Paris pour Québec

AFFAIRES. La Ville de Québec confirme le versement d’un soutien financier de 205 000$ pour attirer l’éditeur de jeux vidéo Artisan Studios. Établie à Paris depuis plusieurs années, l’entreprise déménagera dans le quartier Saint-Roch prochainement.

L’implantation d’Artisan Studios à Québec a été confirmée par son cofondateur, Mario Rizzo, en compagnie de la responsable de l’entrepreneuriat au comité exécutif de la Ville de Québec, Natacha Jean, du maire, Régis Labeaume, et de la v-p de Québec International, Line Lagacé.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Les dirigeants de l’entreprise française ont été séduits par le potentiel de Québec, à la suite de leur intégration à l’incubateur-accélérateur technologique Le Camp. Une approche de Québec International a contribué à les convaincre. L’aide financière provenant du Fonds local d’investissement (FLI) aidera l’entreprise dans le développement de jeux de rôle japonais en animation 2D.

Cette contribution à son démarrage et à son installation à Québec créera au départ 16 emplois spécialisés, dont 10 en provenance de l’étranger. Artisan Studios veut devenir le premier développeur occidental à travailler avec des studios et éditeurs japonais mondialement connus. Le studio a signé une entente de codéveloppement d’une nouvelle propriété intellectuelle du jeu Neptunia avec un éditeur-développeur de jeux japonais de renom.

Avec plus de 15 années d’expérience, le studio techno est composé d’une équipe internationale de passionnés qui veulent créer de grands jeux vidéo de rôle (RPGs). Ses réalisations sont créées pour les « gamers » désireux de retrouver le plaisir de l’âge d’or des RPGs, comme ceux de son cru allant de Final Fantasy à Secret of Mana en passant par Xenogears et Chrono Trigger.

Ce qu’ils ont dit :

«Artisan Studios a choisi de s’installer à Québec en raison de l’attractivité de notre écosystème entrepreneurial et de la qualité de notre main-d’œuvre. Leur arrivée confirme l’importance du secteur des arts numériques et du divertissement interactif dans l’économie de notre ville, particulièrement celle du quartier Saint‑Roch. Cela contribue au rayonnement de notre région à l’international et constitue une occasion d’affaires unique avec le Japon dont nous devons être fiers.» – Régis Labeaume, maire de Québec

«Nous avons opté pour la ville de Québec, un environnement francophone et sécuritaire, à proximité de notre clientèle et du marché américain. La dynamique de l’industrie nous a animés, une condition essentielle à la prospérité de notre entreprise. Notre équipe est très heureuse de s’établir à Québec.» – Mario Rizzo, président et cofondateur d’Artisan Studios

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *