Économie
21:09 28 mars 2017 | mise à jour le: 28 mars 2017 à 21:09 Temps de lecture: 3 minutes

Budget provincial : la prolongation de RénoVert satisfait les constructeurs

FINANCES. Les dirigeants de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) saluent le budget provincial 2017-18. Ils applaudissent particulièrement la décision de prolonger le crédit d’impôt à la rénovation RénoVert et y voient une indication que le gouvernement considère le secteur de l’habitation comme un acteur de croissance économique.

Logo programme RénoVert.

(Logo gracieuseté)

À plusieurs reprises au cours des derniers mois, l’organisme avait réclamé qu’il soit prolongé au-delà du 1er avril prochain. La nouvelle échéance fixée au 31 mars 2018 devrait permettre à l’industrie de la rénovation de continuer à contribuer à la croissance économique du Québec, à l’efficacité énergétique des résidences et, par ricochet, à la protection de l’environnement. La mesure n’est pas sans effets positifs pour les coffres de l’état, puisque chaque 100$ investi en rénovation rapporte 21$ en taxes.

«Les consommateurs, l’industrie de la rénovation et le gouvernement sont tous gagnants avec la prolongation du crédit d’impôt RénoVert. En plus d’aider financièrement les consommateurs dans leurs projets de rénovation et de stimuler l’économie, le crédit d’impôt favorise la lutte contre le travail au noir, ainsi que l’amélioration du bilan énergétique québécois», déclare François-William Simard, vice-président développement stratégique de l’APCHQ.

Assainissement des eaux

Par ailleurs, l’organisme patronal se réjouit que le gouvernement mette en place un crédit d’impôt spécifique pour la mise aux normes d’installations d’assainissement des eaux usées résidentielles. Au cours de la dernière année, ce type de travaux était couvert par Rénovert. L’APCHQ accueille favorablement cette nouvelle orientation, entre autres parce que le crédit d’impôt sera en place pour une période de cinq ans. Elle souligne également l’impact favorable qu’il aura sur la protection de l’environnement.

Selon M. Simard, d’autres mesures présentées dans le budget auront pour effet de stimuler l’activité dans l’industrie de la construction. Une somme de 73M$ a notamment été prévue afin de poursuivre l’adaptation et la rénovation de domiciles privés par le biais des programmes Rénovation Québec et RénoRégion, ainsi que le Programme d’adaptation de domicile.

Transfert d’entreprises

En mars 2016, le gouvernement a annoncé que les entrepreneurs qui vendaient leur entreprise à une personne ayant un lien familial allaient bénéficier du même traitement fiscal sur le gain en capital que les autres transactions. L’APCHQ souligne favorablement que ces nouvelles dispositions s’appliqueront désormais aux entreprises du secteur de la construction, jusque-là oubliées. Il deviendra ainsi plus simple pour un entrepreneur de céder l’entreprise qu’il a bâtie à sa descendance.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *