Économie
19:25 13 juin 2017 | mise à jour le: 13 juin 2017 à 19:25 temps de lecture: 4 minutes

L’Office du tourisme misera davantage sur l’accent francophone de Québec

AFFAIRES. Faire de Québec le porte-étendard de la francophonie en Amérique du Nord. Voilà la vision dévoilée par l’Office du tourisme de Québec (OTQ) pour maintenir ses acquis et accroître son pouvoir attractif sur les visiteurs du monde entier, à l’occasion de son assemblée annuelle 2017.

Le plan stratégique 2017-21 de l’OTQ a été présenté par André Roy, Jean-François Côté et Réjean Tardif, respectivement directeur, président et responsable du développement de l’organisme.

(Photo TC Media – François Cattapan)

En plus de dresser un bilan positif pour l’année 2016, l’OTQ a dévoilé un plan stratégique de destination 2017-21. La démarche a été réalisée à partir de la consultation de plus de 21 000 personnes, avec comme prémisse de placer les visiteurs au cœur des stratégies de développement de l’industrie touristique de la région de Québec.

Il en ressort une nette intention de positionner la région de Québec comme étant une destination authentique, distinctive et internationale. Pour y contribuer, les membres de l’OTQ devront miser sur la force du leadership francophone de Québec, son titre de capitale culturelle récemment affirmé comme l’accent d’Amérique et l’exploitation de la classification sous la marque du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Orientations stratégiques

La direction de l’OTQ cible cinq principales orientations stratégiques dans son plan de destination 2017-21, pour garder Québec parmi les endroits les plus attirants pour les touristes. L’objectif avoué veut accroître de 12% le nombre de touristes à Québec et de chambres vendues dans les hôtels d’ici 2021, en plus d’augmenter de 27% les dépenses touristiques et, finalement, de hausser de 18% le nombre de touristes provenant de l’extérieur du Canada.

Les priorités en ce sens sont les suivantes :

-Offrir au visiteur une expérience immersive mémorable;

-Faire de Québec une capitale culturelle francophone au rayonnement international;

-Poursuivre le développement des expériences Neige, Nature et aventure, Fleuve et croisières;

-Renforcer la synergie au sein de l’industrie touristique;

-Accroître la compétitivité des entreprises touristiques.

Échos de sondage

Un vaste sondage mené auprès de 12 000 répondants ayant déjà séjourné à Québec a permis de dégager quelques constats :

88% des visiteurs ont apprécié leurs vacances;

76% d’entre eux prévoient revenir;

92% vont recommander la destination;

4,5 millions de touristes ont visité Québec en 2016 et généré des retombées de 1,3G$;

L’occupation des hôtels varie entre le pic de 87% en août et le creux de 44% en janvier.

Ce qu’ils ont dit :

Le maire de Québec, Régis Labeaume, est venu souligner les efforts de l’industrie touristique pour maintenir dans le peloton de tête des destinations populaires, lors de l’assemblée générale annuelle de l’OTQ.

(Photo TC Media – François Cattapan)

«Il s’agit d’une vision mobilisatrice qui mise sur notre caractère francophone et qui correspond à la perception des visiteurs internationaux. Les acteurs de l’industrie touristique sont les artisans de ce plan stratégique de destination. La Ville de Québec jouera pleinement son rôle, notamment en mettant en place un comité interservices pour favoriser la concertation des expertises qui œuvrent au développement touristique de la capitale.» – Régis Labeaume, maire de Québec

«Au terme de la période couverte par le plan, l’industrie aura fait progresser la destination par une qualité accrue de l’expérience touristique offerte au visiteur pour une meilleure fréquentation et davantage de retombées touristiques. Cela exigera de la persévérance et une mobilisation sans faille de l’ensemble des acteurs pour que soient atteints les objectifs fixés.» – Jean-François Côté, président du conseil de l’OTQ

«Ce qui compte réellement, c’est que le plan stratégique de destination 2017-21 place les besoins et attentes du visiteur au centre de la réflexion. Nous croyons en la force de notre industrie touristique régionale et tous constatent l’impact significatif de notre industrie sur le PIB régional, permettant à la destination de se développer et de se faire connaître à l’international.» – André Roy, directeur de l’OTQ

La documentation est disponible à : regiondequebec.com/AGA2017

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *