Actualites
12:02 11 juillet 2021 | mise à jour le: 8 juillet 2021 à 12:09 Temps de lecture: 3 minutes

Connaissez-vous votre arrondissement?

Connaissez-vous votre arrondissement?
Photo: (Photo gracieuseté - Société d'histoire de Charlesbourg)Le Moulin des Jésuites avant la restauration de 1984.

PORTRAIT. C’est le moment de tester vos connaissances à propos de votre arrondissement, ce territoire qui a officiellement vu le jour en 1626 avec les Jésuites.

Charlesbourg a commencé à se peupler plus officiellement au temps de l’intendant de la Nouvelle-France Jean Talon vers 1665 par l’établissement de trois villages, dont le Trait-Carré. À cette époque, la majorité du territoire était agricole. Aujourd’hui, l’arrondissement compte une superficie totale de 65,75 Km2 et constitue l’un des six arrondissements de Québec. Il est situé entre l’arrondissement de La Cité–Limoilou et la municipalité de Lac-Beauport, et il est divisé en trois districts électoraux.

Les citoyens y habitant depuis plusieurs années se rappelleront qu’avant d’être un arrondissement, Charlesbourg était une ville à part entière qui a été fusionnée en 2002 dans l’actuelle ville de Québec.

Quelques statistiques

Selon les plus récentes données démographiques, on compte un peu plus de 81 000 habitants. Plus de la moitié d’entre eux sont actifs et âgés entre 15 et 64 ans. Le nombre de femmes et d’hommes est presqu’égal, avec 42 145 femmes et 38 895 hommes. La population a augmenté de 14,2% entre les années 1996 et 2016, et toujours selon les plus récentes données, la population de l’arrondissement représente 15,2% de la population totale de la ville de Québec.

Charlesbourg, un arrondissement de familles

Pas de doute, Charlesbourg est un arrondissement pensé pour les familles avec ses nombreux parcs, écoles et quartiers conviviaux. Le nombre de ménages a augmenté de 29,1% entre les années 1996 et 2016, passant de 28 780 à 37 165. Les couples avec enfant(s) et les familles monoparentales représentent respectivement 36,5% et 15,4% des familles de l’arrondissement. Le revenu moyen brut des ménages a atteint 75 149$ en 2015, presque identique au revenu moyen des citoyens de toute la ville de Québec avec 75 724$. Le revenu moyen d’un résident de cet arrondissement est de 42 528$ par année.

D’où viennent les immigrants?

@R2:Les immigrants de Charlesbourg, qui étaient au nombre de 4610 en 2016, sont sous-représentés puisqu’ils ne représentent que 11,8% des immigrants de la ville de Québec. On note que 34,9% des immigrants de l’arrondissement sont nés en Europe, 35,4% en Afrique, 20,6% en Amérique, 8,9% en Asie et 0,2% en Océanie. Le pourcentage de personnes immigrantes et non-résidents a bondi sur le territoire entre 1996 et 2016, passant de 2,0% à 5,8%.

Scolarité et marché du travail

On peut dire que les résidents de Charlesbourg sont très actifs, mais qu’en est-il de leur métier et de leur niveau de scolarité? 40,1% des résidents de Charlesbourg possèdent un diplôme d’études secondaires, une attestation ou un diplôme d’apprenti dans une école de métiers. 21,4% possèdent un diplôme d’études collégiales, et 24% possèdent un diplôme universitaire. Parmi tous les métiers, le milieu des affaires/finances/administration et les ventes et services se démarquent dans cet arrondissement avec respectivement 18,5% et 24,6% d’occupation dans ces secteurs d’activités.

Du jeune enfant à la personne âgée, les citoyens de Charlesbourg forment une communauté qui évolue année après année par son nombre croissant d’habitants, de ménages, d’immigrants, et d’activités économiques et communautaires qui augmentent significativement leur qualité de vie.

 

@D:Source: Portrait sociodémographique et économique – Arrondissement Charlesbourg

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *