Actualites
14:30 14 juin 2021 | mise à jour le: 14 juin 2021 à 14:35 Temps de lecture: 2 minutes

L’agriculture urbaine mise en valeur

L’agriculture urbaine mise en valeur
Le maire de Québec Régis Labeaume a présenté lundi le poulailler-école situé sur le site d'Expo-Cité. Photo Métro média - Mona Lechasseur

ACTIVITÉS. Le Grand Marché de Québec et le site d’ExpoCité accueilleront dès samedi le nouveau Centre éducatif en agriculture urbaine. Ce projet pilote permettra d’éduquer les citoyens sur la pratique de l’agriculture urbaine, l’autonomie alimentaire et l’achat local.

Les organisateurs espèrent sensibiliser les consommateurs sur le travail et le temps qui doivent être investis pour obtenir des aliments sains dans leur assiette, de même que sur l’importance d’encourager les agriculteurs locaux. «Les citoyens pourront faire leurs premiers pas vers l’autosuffisance alimentaire grâce à des personnes passionnées qui partageront leurs connaissances et leurs expériences sur le jardinage et la garde d’animaux d’élevage», a déclaré le maire de Québec Régis Labeaume.

Des activités pour la famille
Dès samedi et jusqu’au 12 septembre prochain, les citoyens auront accès à une programmation tant à l’intérieur du Grand Marché que sur le site d’ExpoCité. Un poulailler-école a été installé près de l’aire de jeu de la place Jean-Béliveau et sera animé tout l’été. Sur la terrasse sud du Grand Marché, six vitrines horticoles composent un rallye organisé par les Urbainculteurs. De son côté, le Centre de formation professionnelle Fierbourg de Charlesbourg offrira des ateliers de formation sur différents thèmes, notamment le compagnonnage et l’intégration des insectes à l’alimentation. «Deux élèves de Fierbourg ont été engagés par la Ville de Québec, a précisé Mireille Thériault, directrice adjointe du Centre. Ils seront présents au kiosque situé à l’intérieur du grand marché tout l’été. Des enseignants fourniront aussi des fiches-recettes et contribueront au volet horticulture, en collaboration avec les Urbainculteurs.»

Le total du projet, qui deviendra permanent dès l’an prochain, est évalué à 135 500$. Le financement provient de la Ville de Québec dont une somme de 94 000$ du volet Vision du développement des activités agricoles et agroalimentaires dans l’agglomération de Québec 2015-2025 du Fonds régions ruralité (FRR). Une subvention de 32 000$ provient de l’Entente sectorielle sur le développement des activités agricoles et agroalimentaires de la région de la Capitale-Nationale et de la Ville de Lévis 2020-2022 qui regroupe 13 partenaires provenant des milieux gouvernemental, municipal et agricole.

Pour plus de détails: www.legrandmarchedequebec.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *