Actualites
16:24 28 mai 2021 | mise à jour le: 28 mai 2021 à 16:24 temps de lecture: 3 minutes

La fin pour quatre conseillers municipaux

La fin pour quatre conseillers municipaux
Patrick Voyer et Rémy Normand. Photo Métro Média – Archives

POLITIQUE. Quatre membres d’Équipe Labeaume ont décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat lors de la prochaine élection municipale. Michèle Morin-Doyle, Patrick Voyer, Dominique Tanguay et Rémy Normand ont tous apprécié leur parcours politique, mais la décision de chacun de ne pas se représenter était définitive depuis plusieurs mois.       

«Je suis fier du travail et des réalisations de tous. C’est un honneur d’avoir travaillé avec ces personnes et le choix de ces quatre personnes a été fait bien avant le mien», précise le maire de Québec, Régis Labeaume.


Michelle Morin-Doyle ne sollicitera pas un quatrième mandat . Photo gracieuseté

Pour le maire suppléant de la Ville, Michelle Morin-Doyle, la proximité avec les citoyens représente un bon souvenir. «Ce fut un honneur de représenter le district Louis-XIV pendant 12 ans et d’avoir contribué à faire rayonner la Ville. Je vais m’ennuyer des collègues et de notre équipe. Je vais également m’ennuyer d’être sur le terrain avec les citoyens.»

Un peu d’adrénaline

Pour le président du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Rémy Normand, il y avait une certaine pression de ses proches de retrouver une vie plus paisible. «Disons que j’avais étiré l’élastique au maximum. Cela a été un immense privilège de servir la population et mon district du Plateau pendant deux mandats. J’espère maintenant passer du temps de qualité avec mes proches. Je vais m’ennuyer de l’adrénaline que la politique procure chaque jour, j’ai adoré faire ce métier.»

Qualité de vie

Pour le président du conseil d’arrondissement de Charlesbourg et représentant du district des Monts, Patrick Voyer, l’amélioration de la qualité de vie à Orsainville représente une grande fierté.

«L’amélioration du Centre communautaire du Jardin et du centre Gracia-Boivin et des espaces publics sont des belles réalisations. J’ai adoré travailler avec notre équipe à Charlesbourg et je vais m’ennuyer de la gratification ressentie après avoir été en mesure d’aider un citoyen.»

Le bénévolat attend Dominique Tanguay. Photo Métro Média – Archives

Un privilège

Pour la conseillère municipale Dominique Tanguay du district les Saules depuis deux mandats, représenter la population était simplement un privilège. «C’est le temps de faire place à la relève. J’aimais beaucoup travailler avec mes collègues et représenter la population. Je vais garder le contact avec celle-ci parce que je compte faire du bénévolat après la fin de mon mandat.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *