Actualites
16:01 27 mai 2021 | mise à jour le: 27 mai 2021 à 16:02 temps de lecture: 3 minutes

À Québec: deux nuitées, une carte-cadeau!

À Québec: deux nuitées, une carte-cadeau!
L'été s'annonce occupé à Québec. Photo Métro média - Archives

RELANCE. L’industrie touristique de Québec, qui a été passablement écorchée par la pandémie, recevra un gros coup de pouce puisqu’un montant 27M$ sera investi par le gouvernement du Québec et l’Office du tourisme de Québec.

Du 24 juin au 11 octobre, tous ceux qui réserveront deux nuitées et plus à Québec dans un même établissement hôtelier recevront une carte-cadeau de 75$ sous forme de carte de crédit prépayée. Afin d’encourager l’économie locale, cette carte-cadeau sera acceptée sur le territoire de la région de Québec dans plus de 2000 commerces. Les clients doivent appeler directement les établissements hôteliers pour bénéficier de l’incitatif.

Cette somme se déploiera en trois volets : les activités en hôtellerie, restauration, commerces de détail et attraits (12,2M$), les activités de promotion et de publicité (3M$), et les activités événementielles de la campagne Québec animée – On se donne un air d’été (11,9M$). Cette mesure permettra de stimuler les dépenses des visiteurs à la fois en hôtellerie, en restauration et chez les commerces avoisinants pour redynamiser l’industrie touristique de Québec. «Cette offre est aussi disponible pour les citoyens de Québec!», s’est exclamé le maire Régis Labeaume en conférence de presse.

Afin d’attirer l’ensemble du Québec dans la région, l’Office du tourisme de Québec misera cet été sur une campagne publicitaire qui s’adressera à la clientèle francophone et anglophone de la province. Intitulée Profitons de Québec pour eux, elle met en vedette des voyageurs des quatre coins du monde qui devaient voyager à Québec, mais dont les plans ont été interrompus en raison de la pandémie. Ils invitent donc les Québécois à revisiter leur chez-soi, eux qui sont à proximité. «C’est un message rassembleur qu’on envoie, a déclaré le directeur de l’Office Robert Mercure. Le marché est fragile, il faut tout faire pour le soutenir. On vise 60-65% de taux d’occupation, pour une estimation de 70 M$ en retombées.»

Manque de main d’oeuvre à l’horizon

La ministre du Tourisme Caroline Proulx ne semble pas inquiète de la possibilité de manque de main d’oeuvre dans les établissements qui seront visités par les touristes. «Nous avons mis en place des mesures et ajustements dans le milieu, et nous venons de déployer la campagne Mon emploi en tourisme pour attirer des personnes, a-t-elle précisé. Nous avons aussi annoncé des stages au Québec. Tout ce monde mettra l’épaule à la roue.»

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • sylvie cote

    comment faire pour obtenir cette carte pre-paye nous sommes quatre qui a reserve au mois d’aout pour deux nuitées