Actualites
15:24 5 mai 2021 | mise à jour le: 6 mai 2021 à 11:52 temps de lecture: 3 minutes

Les Vulgaires: projet d’information sur la vaccination et la désinformation

Les Vulgaires: projet d’information sur la vaccination et la désinformation
Alicia Durocher et Moïra Dion. /Photo:Alicia Durocher

SCIENCES. Depuis le 1er mai, Moïra Dion et Alicia Durocher, deux doctorantes en microbiologie à l’Université Laval qui partagent une passion pour la vulgarisation scientifique, réaliseront des capsules vidéo avec des créatrices de contenu dans un projet intitulé Les Vulgaires, alors qu’elles dialogueront sur les thèmes de la vaccination ainsi qu’à la désinformation médiatique.

Celles qui admirent les sujets scientifiques depuis le début de leur parcours universitaire se sont méritées un financement de 10 000$ pour mettre en branle le projet. C’est après avoir vu un appel à projet des Fonds de recherche du Québec que les coéquipières ont soumis la conceptualisation de leur idée. Parmi la totalité des 40 projets qui ont été soumis, seulement onze d’entre eux ont été sélectionnés.

Dans un projet qui sera réalisé virtuellement pendant 6 semaines, les deux biologistes originaires de Québec recevront des influenceuses telles que Jessica Prudencio, Jessie Nadeau et Charlie Day. Moïra Dion explique que de choisir des créatrices de contenu pour leur projet était une excellente solution, en raison de sa courte durabilité.

«D’un point de vue pratique, notre projet doit être complété dans un laps de temps relativement court. Ce serait difficile, sans l’aide des personnes qui sont déjà influentes, de partir de zéro et d’atteindre un maximum de personnes qui s’intéresseront à notre projet. Nous croyons que ces choix de personnes vont vraiment contribuer à faire résonner notre message le plus loin et le plus rapidement possible», a mentionné la doctorante.

Le choix des sujets

En ce contexte pandémique, le sujet le plus répandu actuellement est celui de la vaccination. Comme l’appel à projet est pour un public cible entre les personnes âgées de 18 à 30 ans, la vaccination a été un choix clair auquel les deux créatrices du projet ont opté. De même que pour la désinformation médiatique, alors que la clientèle ciblée est généralement très présente sur les réseaux sociaux.

Dans le but de conscientiser les gens sur ces différents sujets, Moïra Dion et Alicia Durocher aborderont plusieurs aspects de la vaccination et de la désinformation tels que les dangers de la vaccination, les conséquences de la désinformation scientifique, les fausses nouvelles reliées à la pandémie et plusieurs autres.

Une capsule vidéo sera publiée à chaque semaine sur la plateforme YouTube Les Vulgaires où il y aura des échanges sur les divers sujets entre les coéquipières et les influenceuses. La page Instagram créée par les deux doctorantes sera également très active avec plusieurs publications par semaine.

Le soutien des abonnés

Alicia Durocher affirme que le projet intéresse déjà beaucoup de personnes et que les coéquipières reçoivent énormément de support en vu de son lancement officiel.

«C’est vraiment un beau projet et on est très contente de tout le soutient qu’on a reçu jusqu’à présent. Nous avons eu beaucoup de messages de personnes qui étaient très contentes de voir un projet comme celui-là se lancer et ça nous fait chaud au cœur», a-t-elle partagé.

Lien YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCJnReyCHslxIFH_JzPTVnAQ

Page Instagram : Les Vulgaires

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Michel

    Je suit avec vous pour la désinformation bravo

  • Marie Josée

    Félicitation pour votre collaboration pour le vaccin. Est-ce que vous allez dire que les gens ne pourront pas enlever les mesures sanitaires, que les PME vont faire faillite. Que les personnes âgées ne voient personne et doivent garder leur masque. Le vaccin va donner les variants et que le confinement ne partira pas. C’est une nouvelle fake news.