Actualites
14:29 13 avril 2021 | mise à jour le: 13 avril 2021 à 14:29 temps de lecture: 3 minutes

Aide d’urgence accordée à l’industrie touristique de Québec

Aide d’urgence accordée à l’industrie touristique de Québec
Les entreprises du centre-ville pourront bénéficier bientôt d’un soutien financier. Photo Métro Média –Jean Carrier

COVID-19. Avec une année 2020 où l’achalandage touristique était d’environ la moitié de sa normalité puisque l’industrie a dû faire une croix sur le tourisme international, le gouvernement provincial a accordé une aide financière de 3 570 000$ à l’Office du tourisme de Québec (OTQ). Une somme qui permettre de créer le Fonds des actifs stratégiques du centre-ville de Québec.  

«On peut qualifier le geste d’aide directe aux entreprises touristiques. C’est un soutien financier qui est fait pour préserver les acquis touristiques de la Ville de Québec et non pour créer des nouveaux projets, il y a d’autres mesures en place pour cela», affirme le président du conseil d’administration de l’OTQ, Jean-François Côté.

La Capitale-Nationale, qui a brisé des records d’achalandage avant la crise sanitaire en 2018 et 2019, doit absolument avoir une saison touristique estivale selon le maire de Québec Régis Labeaume. «Il faut trouver des méthodes pour faire passer le plus de nuits à Québec la population du reste de la province et d’ailleurs au Canada. S’il n’y a pas de saison touristique cet été, ce sera la mort pour plusieurs entreprises. Je pense qu’une partie de la relance économique après la pandémie devra également passer par la relance touristique.»

Restons local

Avec les croisières internationales qui ne pourront pas reprendre avant 2022 pour Québec, la ministre du Tourisme Caroline Proulx abonde dans le même sens.

«Québec doit rester à la hauteur de son offre touristique et il est crucial de préserver ses acquis. La saison touristique devrait être à l’image de celle de 2020 et il faut que les gens de la province viennent profiter des charmes de Québec. Je suis fière des mesures mises en place pour soutenir l’industrie touristique.»

Le maire ferme la porte

Le maire Régis Labeaume a profité d’une question sur la possibilité d’accueillir les Jeux olympiques dans sa ville pour clarifier la situation sur la volonté de quelques entrepreneurs de la région de soumettre une candidature pour accueillir l’évènement à Québec.

«Ce n’est pas le temps pour faire ça. La décision a déjà été prise par le Comité olympique canadien (COC) et s’il y a une ville qui doit soumettre sa candidature dans les 10 à 20 prochaines années, ce sera Vancouver. Il faut cesser de penser à cela. C’est un exercice utopique et on va se concentrer pour faire venir d’autres évènements sportifs internationaux.»

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *