Actualités
10:19 7 avril 2021 | mise à jour le: 7 avril 2021 à 10:19 temps de lecture: 3 minutes

Laurentia promet la carboneutralité

Laurentia promet la carboneutralité
Photo: Graph SynergieLe projet Laurentia prévoit respecter son budget de 775M$ pour la construction, mais les dirigeants se sont accordés un jeu de 25M$ . Photo gracieuseté – Port de Québec

Environnement. Le projet Laurentia, qui vient de déposer son rapport final à l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, devrait normalement connaître son avenir dans deux mois avec l’analyse finale du projet. Le Port de Québec tenait quand même à présenter le sommaire des atténuations et des bonifications apportées à la suite du rapport provisoire de l’Agence en novembre dernier. Le Port de Québec fait même une promesse importante pour son projet Laurentia.

Les activités de la Baie de Beauport ne seront pas touchées par la construction du projet.
Photo gracieuseté – Port de Québec

«Autant dans la phase de construction que la phase d’exploitation, le Port de Québec s’engage à rendre le projet Laurentia carboneutre. On pense même avoir un impact encore plus positif sur l’environnement, mais notre promesse est la carboneutralité», précise le directeur principal du projet, Hugues Paris.

Pour arriver à ce but ambitieux, l’Administration portuaire de Québec a apporté 32 améliorations sur quatre enjeux majeurs ciblés à travers 123 mémoires rédigés par plusieurs groupes citoyens et environnementaux.

«La qualité de l’air, l’écosystème et la biodiversité, la gestion de la circulation et la protection des activités récréotouristiques de la Baie de Beauport sont les grands thèmes dans lesquels on retrouve plusieurs mesures de mitigation pour chacun. Le rapport final du projet est disponible en ligne pour ceux qui sont intéressés à sa lecture.»

Quai électrifié et équipement moins polluant

Certaines mesures sont plus importantes que d’autres pour aider le projet Laurentia à devenir plus vert. L’utilisation d’équipements lourds munis de moteurs du groupe 4 qui sont nettement moins polluants est majeur selon le directeur principal.

«Pour un grand chantier, je pense que ce serait une première avec également l’utilisation de locomotives dans ce même type de groupe 4. L’électrification du quai pour l’alimentation des navires ainsi que l’automatisation du terminal qui va aider la limitation des émissions de poussière sont toutes des mesures importantes. Le port s’engage également à publier les concentrations de toutes les émissions mesurées et de garder un contact étroit avec la population.»

Fierté

Est-ce que toutes les améliorations annoncées seront suffisantes pour convaincre les nombreux opposants au projet ainsi que l’Agence d’évaluation d’impact de donner le feu vert?

«Ce n’est pas un exercice pour convaincre les gens. On est ici pour montrer que nous avons écouté la population et que nous avons apporté des changements importants au projet», précise le directeur de la responsabilité citoyenne, Anick Métivier.

Une chose est certaine c’est que le Port de Québec est certain du bienfait de Laurentia.

«C’est le meilleur projet à sortir des coffres du Port de Québec. Il est moderne avec toute sa robotisation et l’utilisation de notre hydro-électricité. C’est un projet vert qui va contribuer à la relance économique de la région», termine Hugues Paris.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *