Actualites
12:00 6 novembre 2020 | mise à jour le: 6 novembre 2020 à 12:00 temps de lecture: 7 minutes

La situation ne s’améliore pas au Québec

La situation ne s’améliore pas au Québec
/Photo 123RF

Covid-19. Les plus récentes données sur l’évolution de la pandémie, au Québec, font état de 1 133 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 112 189. Elles font également état de 25 nouveaux décès, pour total qui s’élève à 6 403. De ces 25 décès, 5 sont survenus dans les 24 dernières heures, 15 sont survenus entre le 30 octobre et le 4 novembre, 3 sont survenus avant le 30 octobre et 2 sont survenus à une date inconnue. Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 1 par rapport à la veille, avec un cumul de 539. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 5, et s’élève maintenant à 77. Les prélèvements réalisés le 4 novembre s’élèvent à 28 807, pour un total de 3 245 870. Dans la Capitale-Nationale, un total de 25 nouveaux cas alourdissent le bilan.

Tableau synthèse de l’évolution des données1

Date

 

Cas confirmés Décès2 Hospitalisations Hospitalisations aux soins intensifs Prélèvements réalisés
30 octobre 1 064 21 503 (-12) 82 (+1) 22 553
31 octobre 965 22 496 (-7) 84 (+2) 22 767
1er novembre 1 037 18 499 (+3) 81 (-3) 15 512
2 novembre 871 11 526 (+27) 85 (+4) 20 299
3 novembre 1 029 19 539 (+13) 81 (-4) 27 326
4 novembre 1 138 22 538 (-1) 82 (+1) 28 807
5 novembre 1 133 5 539 (+1) 77 (-5) ND

1 Prendre note que la majorité des données sont présentées en fonction de leur jour de saisie. Elles sont extraites à 16 h à la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes. Toutefois, la disponibilité des données sur les prélèvements comporte un délai de 24 heures supplémentaires et celles-ci correspondent au nombre de prélèvements réalisés à la date indiquée.

2 Il est à noter également que les données antérieures à celles des 24 dernières heures présentées dans la colonne des décès ont été ajustées en fonction des dates réelles de décès, ce qui explique la variation de certaines données par rapport à celles présentées dans les précédents communiqués. Le bilan quotidien des décès est influencé par le temps requis pour la déclaration de décès par le médecin, la période nécessaire pour mener l’enquête attestant que le décès est bien attribuable à la COVID-19 et la saisie au système.

Rappel des consignes :

Pour limiter autant que possible la propagation du coronavirus, les mesures suivantes sont toujours recommandées :

  • se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon, durant 20 secondes, particulièrement lorsqu’on arrive de l’extérieur;
  • se désinfecter les mains avec une solution à base d’alcool si l’on n’a pas accès à de l’eau ni à du savon;
  • respecter les règles concernant les rassemblements privés et les activités dans un endroit public selon le niveau d’alerte en vigueur dans sa région;
  • limiter autant que possible ses déplacements.

Notons que le port du couvre-visage est dorénavant obligatoire pour les personnes de 10 ans et plus, dans la plupart des lieux publics fermés ou partiellement couverts ainsi que dans les transports en commun.

S’il y a apparition de symptômes, il est toujours essentiel :

  • de s’isoler;
  • de tousser à l’intérieur de son coude;
  • de jeter ses mouchoirs immédiatement après leur utilisation et de se laver les mains par la suite;
  • de consulter l’un des guides autosoins ou d’appeler la ligne 1 877 644-4545 (ou le numéro correspondant à la région concernée) pour connaître les mesures à prendre.

Liens connexes :

  • Répartition du nombre quotidien de décès liés à la COVID-19 selon le milieu de vie, ensemble du Québec 2020.
  • Pour en savoir davantage sur la COVID-19, la population est invitée à consulter le site Québec.ca/coronavirus.
  • Afin d’obtenir de l’information en utilisant la ligne info-coronavirus, composer l’indicatif régional de résidence :
    • 418 644-4545
    • 450 644-4545
    • 514 644-4545
    • 819 644-4545
    • 1 877 644-4545 (sans frais)
  • Pour être à l’affût des mises à jour des données, se rendre sur le compte Twitter du ministère de la Santé et des Services sociaux : https://twitter.com/sante_qc(@sante_qc).
  • Outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID-19.
  • Système d’alertes régionales et d’intervention graduelle (COVID-19).
  • L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) rend disponible aujourd’hui la plus récente mise à jour des deux rapports qu’il produit de manière hebdomadaire en soutien aux décideurs et aux gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux.SOURCE Ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Il ressort du rapport sur les risques d’hospitalisation que :
    • Parmi les nouveaux cas confirmés au cours de la semaine du 26 octobre au 1er novembre 2020, 349 présentent un risque élevé d’hospitalisation (versus 319 la semaine précédente);
    • Le nombre de nouveaux cas est en légère hausse par rapport à la semaine précédente (6 807 versus 6 591);
    • La répartition des nouveaux cas par groupe d’âge et selon le profil de comorbidités est semblable à celle des 3 dernières semaines;
    • Le nombre d’hospitalisations anticipées (349) est relativement stable par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines.

    Quant au rapport de projections sur les besoins hospitaliers, il met en lumière les éléments suivants :

    • Pour l’ensemble du Québec, la tendance observée les trois dernières semaines vers une stabilisation des nouvelles hospitalisations se poursuit;
    • Si le taux de transmission reste constant, le nombre de patients hospitalisés pourrait rester stable, voire même diminuer;
    • Sur la base des données colligées jusqu’au 1er novembre 2020, les projections ne prévoient pas de dépassement des capacités hospitalières dédiées à la COVID-19 au cours des 4 prochaines semaines.
      • Cette tendance est particulièrement observée pour Montréal et ses régions proches (zone 1);
      • Tel qu’observé la semaine dernière, les fluctuations du taux de transmission dans la zone 2 génèrent un certain degré d’incertitude. La possibilité d’un dépassement des capacités hospitalières dédiées de lits réguliers n’est pas exclue dans cette zone.

    Cependant, l’INESSS tient à souligner certaines limites en lien avec ces projections :

    • Une analyse rétrospective des projections suggère que les modèles sont généralement robustes, mais la précision diminue avec le temps. L’hypothèse du taux de transmission constant semble moins plausible au-delà de la troisième semaine. Les graphiques ont été ajustés en conséquence;
    • Rappelons qu’au-delà de la disponibilité des lits, d’autres facteurs influencent également la capacité hospitalière, notamment la disponibilité du personnel et du matériel;
    • Il n’est toujours pas possible en ce moment d’exclure des données les cas qui sont placés en isolement préventif dans les lits d’hospitalisation.

    Les deux rapports sont disponibles sur le site Web de l’INESSS dans la section COVID-19/Risques d’hospitalisation et projections des besoins hospitaliers. Ils sont mis à jour chaque semaine afin d’éclairer les décisions à prendre.

    Rappelons que l’INESSS a pour mission de promouvoir l’excellence clinique et l’utilisation efficace des ressources dans le secteur de la santé et des services sociaux. Au cœur de cette mission, l’Institut évalue notamment les avantages cliniques et les coûts des technologies, des médicaments et des interventions en santé et en services sociaux. Il émet des recommandations quant à leur adoption, leur utilisation ou leur couverture par le régime public, et élabore des guides de pratique clinique afin d’en assurer l’usage optimal. Toutes les publications de l’Institut se trouvent sur le site Web : www.inesss.qc.ca.

    SOURCE Institut national d’excellence en santé et en services sociaux

 

SOURCE Ministère de la Santé et des Services sociaux

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *