Actualites
16:08 10 octobre 2020 | mise à jour le: 10 octobre 2020 à 18:35 temps de lecture: 2 minutes

Deux éclosions à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus

Deux éclosions à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus
Photo: (Capture d'écran - Google Streetview)

SANTÉ. En plus de l’hôpital du Saint-Sacrement et de l’Institut universitaire en cardiologie et pneumologie de Québec, un autre centre hospitalier doit gérer des éclosions dans son enceinte. L’Hôpital de l’Enfant-Jésus est aux prises avec deux unités où des éclosions sévissent. 

Comme l’a confirmé Jean-Thomas Grantham, conseiller aux communications pour le CHU de Québec, la première éclosion concerne une unité chaude où sont hospitalisés des patients atteints de la COVID-19, où 10 employés sont atteints.

La deuxième éclosion de l’hôpital concerne une unité de courte durée gériatrique, où 12 patients sont atteints par la Covid-19 mais qui est administrée par le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Cependant, le conseiller aux communications indique que les situations sont «sous contrôle», puisque toutes les mesures ont été prises pour circonscrire l’éclosion et mettre en isolement préventif les personnes concernées. Il n’y a pas de dépistage massif prévu pour le moment.

Le CHU de Québec n’est pas en mesure de savoir pour le moment comment la contamination a été effectuée. «Les études épidémiologiques sont en cours, les causes sont probablement multifactorielles», rappelle M. Grantham.

Bien que les situations soient prises en charge, le conseiller en communications considère toute éclosion comme préoccupante.

Trente-six employés des cinq établissements du CHU de Québec sont actuellement en isolement pour diverses motifs. Les visites dans les établissements que gère le CHU de Québec sont suspendues depuis le 29 septembre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *