Actualites
16:23 14 septembre 2020 | mise à jour le: 14 septembre 2020 à 16:23 temps de lecture: 2 minutes

Coup de pouce pour les jeunes en transition

Coup de pouce pour les jeunes en transition
Les jeunes adultes pourront bénéficier d’une certaine transition avant de commencer la vie adulte. (Photo gracieuseté)

ENTRAIDE. La cause des jeunes dans le besoin est importante pour le maire Régis Labaume. Il tenait absolument à ce que la Ville de Québec fasse quelque chose pour aider les jeunes fragilisés qui se dirigent vers la vie adulte. Une aide financière de 15 000$ a été octroyée à l’organisme Vide ta sacoche afin d’aider plus de 200 jeunes sur le point d’atteindre la majorité. Ils se verront remettre un sac-cadeau contenant des produits de première nécessité.    

«J’en ai connu en masse quand j’étais jeune de ce monde-là, ils ont besoin de soutien. C’est important de ne pas les laisser à eux-mêmes. Quand nous avons parlé aux jeunes pour connaître leurs besoins, plusieurs disaient qu’il fallait qu’ils volent du papier de toilette parce que c’était trop cher. Le projet va les aider à partir du bon pied », explique le maire de Québec, Régis Labeaume.

Les jeunes qui sortent des programmes jeunesse sont souvent seuls. Avec le programme, Vide ta sacoche pour les jeunes dans le besoin, ils pourront bénéficier d’une période de transition d’un an une fois la majorité atteinte.

«Cela va aider à adoucir cette période transition. Ce sont 50 sacs par trimestre qui seront distribués à partir du 1er décembre. Le maire tenait vraiment au projet», mentionne Émilie Villeneuve, membre du comité exécutif de la Ville de Québec.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale est également un partenaire important dans le projet.

«Pour n’importe quel jeune, devenir adulte est un défi. Avoir 18 ans équivaut au moment tant attendu d’être libre. Leur précarité financière ne leur permet pas toujours d’acheter des produits de base, nous sommes fiers d’être associés au projet», mentionne à son tour Michel Delamarre, président-directeur général du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Un toit

Régis Labeaume a également annoncé qu’un projet de logements accueillerait certains de ces jeunes. Le projet dont la construction sera faite en 2021 comprend 40 unités de réserver pour les jeunes sur une possibilité de 200. Le terrain acquis est celui de l’ancien poste d’Hydro-Québec de la Reine, dans Saint-Roch.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *