Actualites
12:37 8 juin 2020 | mise à jour le: 8 juin 2020 à 13:02 temps de lecture: 2 minutes

Justin Trudeau tient à combattre le racisme systémique

Justin Trudeau tient à combattre le racisme systémique
(Capture d'écran Société Radio-Canada)

COVID-19. Justin Trudeau ne regrette absolument pas d’avoir participé à une manifestation pour combattre le racisme, malgré les difficultés de respecter la distanciation sociale.

«Je portais un masque et je suis resté à deux mètre des gens autant que possible, mais il était important pour moi de participer et d’écouter la population qui était sur place. Je n’ai pas de symptôme et je n’ai pas l’intention de me faire tester à moins qu’on me le demande. Je ne pouvais regarder les gens sortir dans la rue et rester dans mon bureau. Je suis là pour écouter les revendications de la communauté noire et de toutes les autres communautés», affirme le dirigeant canadien.

Geste symbolique

Les médias ont demandé également à Justin Trudeau pourquoi il avait choisi de s’agenouiller en support avec les manifestants et que représentait ce geste à ses yeux. «C’était un geste de respect avec les personnes qui m’entouraient. Je voulais montrer aux gens présents que tout n’est pas correct au Canada. Il y a du racisme systémique et d’énormes disparités en fonction de différents facteurs socio-économiques au pays. Il n’y a qu’à regarder les victimes de la COVID-19 à Toronto et Montréal pour comprendre que le virus a frappé plus fort dans les communautés moins fortunées. Nous allons travailler pour améliorer la situation, mais cela risque de prendre du temps avant de corriger l’injustice.»

Caméra pour la police

L’alternative d’équiper les différents corps de police de caméras corporelles a également été abordée lors de ce point de presse. «C’est assurément une option que l’on va regarder de près afin de contrer la brutalité policière. Je crois que c’est un élément de transparence et je vais en discuter dès cette semaine avec les personnes concernées. Je suis ouvert à toutes mesures pour améliorer la situation.»

Réunion des familles

Justin Trudeau a également fait l’annonce que les familles qui ont été séparées en raison du coronavirus pourront profiter d’une exemption pour pouvoir traverser la frontière avec les États-Unis et retrouver leurs proches. La seule condition imposée est un isolement de 14 jours à l’arrivée des personnes au Canada.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *