Actualites
13:58 5 mai 2020 | mise à jour le: 5 mai 2020 à 13:58 temps de lecture: 3 minutes

Enfin plus de liberté pour les ainés en résidence

Enfin plus de liberté pour les ainés en résidence
(Photo capture d'écran)

Coronavirus. La province compte à ce jour 33 417 personnes infectées soit une augmentation de 794 dans les 24 dernières heures. Au total 1821 personnes sont hospitalisées, dont 218 aux soins intensifs, alors que l’on dénombre 118 nouveaux décès pour un total de 2398.

Le point de presse quotidien a été tenu par le premier ministre Legault en compagnie de la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda.

Le premier ministre a encore une fois lancé un appel aux personnes intéressées à donner un coup de main dans les CHSLD. Il a d’ailleurs demandé à ce qu’on pense à de nouvelles primes pour ce personnel indispensable. Il a également annoncé différentes mesures de permettre plus de liberté aux personnes âgées en résidence. Il a rappelé l’importance de respecter le deux mètres de distance partout.

«En voulant protéger nos ainés en résidence on leur a enlevé aussi beaucoup de liberté de mouvement. L’heure est venue d’assouplir graduellement les règles pour leur donner une vie plus normale. Ils pourront rencontrer leur proches et sortir à l’extérieur sans surveillance. À partir du 11 mai un proche aidant pourra s’occuper d’un proche sauf exception. Pour des raisons humanitaires on a décidé de lever les interdiction de visite en fin de vie», a expliqué madame Blais.

Assouplissement des mesures pour les personnes âgées:

Dès aujourd’hui: marches extérieures non supervisées; on peut rencontrer un résident à l’extérieur en maintenant le 2 mètres; activités intérieures possibles si la distanciation physique est maintenue.

Dès le 11 mai: permission aux ainés de fréquenter les commerces dans des plages horaires spécifiques réservées aux ainés et en portant un couvre-visage. «Comme tout le reste, si tout le monde collabore et respecte les consignes, on va éviter de retourner en arrière», a expliqué le Dr Arruda.

Faits saillants

  • Manque de personnel des CHSLD: c’est notre principal problème, avec un 11 200 personnes absentes dans le réseau ce qui met une pression énorme sur l’ensemble du réseau. D’autres sont présentes mais à temps partiel. Cela fait en sorte que plus de personnes ont des contacts avec les résidents ce qui n’est pas idéal pour la propagation. Les employés en poste ont une grande pression.
  • Proches aidants: on va s’assurer à ce que ce soit la règle de les laisser aider les personnes âgées de leur famille. On veut aussi permettre les sorties pour la santé mentale des ainés.
  • Ouverture des commerces en région : tout se passe bien avec de bonnes mesures en place.
  • Ouvertures des écoles et services de garde en région : appel à la souplesse et à la flexibilité. «Tout le monde doit se mettre en mode solution pour le bien des enfants».
  • Actuellement, on veut encore éviter les rassemblements. Donc NON aux amis et à la famille qui se font des soupers et des BBQ. OUI à une marche ou à une jasette dans le stationnement à 2 mètres de distance. «Ça va venir mais pas tout de suite. Laissez-nous le temps de mesurer les effets de ce qu’on met en place.»

-Merci du jour: nos ainés dans les résidences. « Merci pour votre patience et votre compréhension. Je comprends que c’est important de vous donner plus de liberté et la possibilité de voir votre monde », a mentionné le premier ministre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *