Actualites
17:53 27 mars 2020 | mise à jour le: 27 mars 2020 à 17:54 temps de lecture: 2 minutes

La Ville de Québec veut stimuler l’économie

La Ville de Québec veut stimuler l’économie
»Ce sont des mesures exceptionnelles, mais c'est légal» -Régis Labeaume parlant des mesures entreprises par la Ville (Photo Métro Média – Archives)

COVID-19. Plusieurs mesures ont été lancées par la Ville de Québec dans le but de relancer l’économie. La stratégie de l’Administration Labeaume est de concéder plusieurs contrats à très court terme totalisant une valeur de 200M$. En pesant ainsi sur l’accélérateur et en assouplissant plusieurs règles pour les entreprises, le maire Labeaume souhaite relancer l’économie.

«Nous voulons être proactifs afin d’avoir un impact dans l’économie. Le secteur privé risque d’être grandement touché avec la crise et il revient au secteur public d’intervenir en attendant que le privé revienne.»

La suggestion d’un congé de taxes aux entreprises faite par le conseiller de l’opposition, Jean Rousseau a été balayé du revers de la main par le maire de Québec. «C’est impossible et c’est même illégal», s’est-il contenté de dire.

Pas de pénalité

Un grand total de 12 556 contrats ont été octroyés par la Ville depuis le début de l’année 2020 pour une valeur de 275M$. La Ville donne un délai d’exécution supplémentaire pour ces contrats tant que la preuve est faite par les entreprises que ces retards sont liés à la pandémie.

Les entreprises qui souhaitaient soumissionner sur les appels d’offres en cours pourront également prendre le temps de respirer. Un prolongement de trois semaines a été accordé sur la date limite pour faire les appels d’offres ce qui devrait permettre aux entreprises de s’ajuster.

Projet structurant

Le maire de Québec s’est également réjoui du projet de réseau structurant en lien avec le ralentissement de l’économie lié au coronavirus. «C’est un élément de relance économique très important. Ce sont trois milliards qui seront injectés dans l’économie. Quand j’en parle à d’autres maires, il y a des jaloux.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *