Actualites
14:28 24 mars 2020 | mise à jour le: 24 mars 2020 à 16:26 temps de lecture: 3 minutes

Un coup dur pour l’économie, mais temporaire selon Legault

Un coup dur pour l’économie, mais temporaire selon Legault
François Legault s'est montré rassurant envers les Québécois. (Photo Métro Média -Capture d'écran de Radio-Canada)

COVID-19. Le premier ministre François Legault s’est montré rassurant envers la population québécoise dans son point de presse quotidien. Le dirigeant de la province s’est également montré transparent sur les conséquences de la crise du coronavirus et des mesures prises jusqu’au 13 avril.

«Je comprends que beaucoup de gens sont inquiets présentement en raison du confinement, mais aussi avec le côté financier. C’est normal d’être stressé. Je comprends cette réalité, mais je tiens juste à rassurer les gens, ce sont des mesures temporaires. Ça va faire mal à l’économie, mais la priorité est la santé», a mentionné le premier ministre du Québec.

Trois demandes au fédéral

Le patron de la province s’est également entretenu via téléphone avec ses homologues provinciaux et le premier ministre canadien hier soir. «À chaque fois que je parle avec Justin Trudeau, je m’assure de parler de trois choses. Est-ce que nous avons suffisamment d’équipements médicaux? Je m’assure de passer ce message d’approvisionnement, spécialement sur les tests de détection du virus. La deuxième chose que j’ai demandée concerne les chèques d’assurance emploi. On m’a assuré que les chèques seraient prêts le 6 avril et le Québec travaille pour rendre disponible des sommes pour les gens qui ont besoin de liquidité avant cela. Le dernier point qui a été discuté est la loi sur les mesures d’urgence. J’ai à nouveau mentionné que c’est prématuré d’adopter cette loi et j’ai réitéré que le Québec devait avoir une liberté pour ce genre de décision. Chaque situation est différente d’une province à l’autre.»

(Photo Métro Média -Capture d’écran de Radio-Canada)

Bilan

Avec une augmentation de 385 nouveaux cas qui porte le nombre de personnes infectées à 1013, plusieurs individus affichent un certain scepticisme par les mesures prises jusqu’à maintenant. Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a continué d’aborder le même discours que depuis le début de la crise. «Notre but, c’est d’aplatir la courbe. Pour réussir, cela prend la participation de tous. Chacun doit faire son effort. La vie de tout le monde est chamboulée, mais chacun doit faire des sacrifices pour passer à travers et retrouver une vie normale.»

Voici le numéro local destiné aux citoyens sur la COVID-19: 418 644-4545.

(Photo Métro Média -Capture d’écran d’un tableau de Radio-Canada)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *