Actualites
12:37 20 mars 2020 | mise à jour le: 20 mars 2020 à 12:44 temps de lecture: 2 minutes

Point de presse de Justin Trudeau: un durcissement à la frontière

Point de presse de Justin Trudeau: un durcissement à la frontière
(Photo Métro Média - Capture d'écran Radio-Canada)

COVID-19. Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé un changement de politique envers les migrants irréguliers qui se présentent au pays. Moins de 24 heures après avoir mentionné que le Canada s’occuperait des migrants irréguliers qui demanderaient l’asile politique, les personnes qui se présentent illégalement au Canada seront renvoyées vers les Etats-Unis. Un revirement de situation important pour la sécurité à la frontière.

«C’est une mesure temporaire avec la crise du coronavirus et c’est un compromis que nous avons fait avec les Américains. Ça fait des années qu’on discutait de cette mesure et on s’est mis d’accord. Nos agents des douanes sont des professionnels et j’ai confiance qu’ils réagissent de façon adéquate sur le chemin Roxham et partout ailleurs sur nos frontières», précise le dirigeant du pays.

Plan de mobilisation de la COVID-19

Sans vouloir employer le terme des mesures de guerre, Justin Trudeau a également informé les citoyens qu’une transformation majeure de plusieurs industries est actuellement en place pour combattre la pandémie. «Ce sont les industries qui nous ont contacté pour savoir de quelle façon elles pourraient nous aider durant cette crise. Le secteur des fabricants des pièces automobiles est visé alors qu’ils se transformeront pour produire des équipements médicaux (gants, masques et ventilateurs). Nous allons aussi changer notre processus d’appel d’offres pour faciliter la production des objets dont nous avons besoin. Nous avons les meilleurs innovateurs au monde et je suis confiant que les entreprises se mettront au travail rapidement pour nous aider.»

Les athlètes canadiens dans l’incertitude

Avec le scepticisme qui plane sur la présentation des Jeux olympiques de Tokyo au mois de juillet prochain, Justin Trudeau a refusé de donner une décision pour la délégation canadienne. «Je sais que mon homologue japonais, Shinzō Abe, tient vraiment à la tenue des Jeux olympiques. Cependant, il reste encore du temps avec quelques mois avant le début officiel et je crois que les athlètes doivent continuer leur préparation. La délégation canadienne prendra une décision dans quelques semaines sur une participation éventuelle aux Jeux olympiques en regard avec l’évolution de la crise du coronavirus.»

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *