Actualites
19:57 22 juin 2018

Le comité de parents inquiet

Alors que la Commission scolaire des Premières-Seigneuries (CSDPS) a tenu une rencontre jeudi avec le ministère de l’Éducation concernant le refus de bâtir une nouvelle école sur le territoire, le comité de parents soulève des inquiétudes.

Son président, Jean-Christophe Cusson, se dit satisfait des échanges entre les deux parties et salue l’ouverture du gouvernement ainsi que leur recherche de solutions pour pallier au problème de surpopulation.

Dans les données statistiques du gouvernement qui ont servi à analyser les besoins d’une nouvelle école, les autorités auraient dû prendre en considération un facteur important, précise M. Cusson.

«L’école du Mont Saint-Anne n’est pas à pleine capacité, ce qui fausse un peu les chiffres. Donc selon eux, on n’a pas besoin d’une nouvelle école.»

Le président a quelques appréhensions et craintes si la réalité demeure inchangée.

«On va vraiment déplacer nos enfants là-bas? C’est loin, cela engendrait des coûts. Oui nous sommes chanceux, il y a un boom démographique, mais il faut le gérer.»  

Jean-Christophe Cusson déplore aussi que le lien de sentiment d’appartenance à la communauté soit brisé si le transfert d’enfants se fait vers le nord. Mercredi un comité de dix parents va se réunir pour faire le point sur la situation et décider des prochaines actions.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *