Actualites
22:46 15 novembre 2018

Début des travaux de la plateforme clinico-logistique

La plateforme clinico-logistique s’inscrit dans le projet du nouveau complexe hospitalier (NHC) du centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec. Un  rassemblement de quatre services dans un même édifice du boulevard Armand-Paris inclut les services alimentaires, la pharmacie, l’entreposage et la distribution de fourniture et la reprographie.

La traditionnelle pelletée de terre pour commencer officiellement les travaux de la plateforme.

Photo Métro Média – Jean Carrier

La ministre Danielle McCann n’a pas voulu répondre à aucune question concernant la possibilité d’un retour de Gertrude Bourdon à la direction du CHU de Québec.

Photo Métro Média – Jean Carrier

Le coup d’envoi des travaux de construction de la plateforme clinoco-logistique (PCL) a été donnée par la ministre de la Santé Danielle McCann. «C’est une première au Canada d’avoir un rassemblement de quatres services dans le même complexe. Ce sera un gain considérable en matière d’efficience. Cela permettra aussi aux professionnels de la santé de jouer pleinement leur rôle au chevet des patients, car les activités logistiques seront prises en charge par du personnel non clinique.»

Le regroupement des services dans un bâtiment ultramoderne amènent beaucoup d’avantages selon la présidente-directrice-générale, Lucie Grenier.

«C’est une nouvelle vision qui permet d’optimiser la logistique. Il y a des bénéfices financiers à regrouper les services et cela nous permettra de récupérer de l’espace dans les édifices du CHU et d’utiliser le personnel dans leurs forces respectives. Il y a donc un gain pour les soignants et les patients par le fait même.»

La PCL sera située dans le parc industriel Beauport et le coût du projet est de 70,8M$ qui s’inscrit dans le budget global du NCH qui s’élève à 1,97 milliard de dollars.

«Le budget est puisé à même celui du projet du NCH. Il était beaucoup plus économique d’agir ainsi plutôt que de rénover nos installations déjà en place. Le parc industriel Beauport a été choisi plutôt que celui de Québec simplement parce qu’il y avait un terrain de disponible rapidement pour nous», termine la PDG.

L’édifice, d’une superficie total de 8500 mètres carrés, sera terminé pour décembre 2019. L’occupation des locaux est prévue pour l’été 2020.   

 

Jean Carrier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette