Actualites
21:22 20 novembre 2018

Guignolée des médias : la faim gagne du terrain dans la région

CAUSE. Dans le cadre de sa 18e édition, la Guignolée des médias lance sa campagne provinciale, qui s’étendra du 26 novembre au 24 décembre. C’est avec une image revampée et un partenariat avec de jeunes entrepreneurs de la région que Moisson Québec et ses 123 organismes accrédités espèrent collecter le plus de dons possible pour subvenir aux besoins alimentaires criants des gens.

Selon les résultats de l’enquête Bilan-Faim 2017 réalisé pour les Banques alimentaires du Québec, le réseau d’aide alimentaire québécois répond en moyenne à près de 1,9M de demandes d’urgence par mois, dont plus du tiers pour des enfants.

Photo Métro Média – Émilie Pelletier

Sous la thématique «chaque année, la moitié des comptoirs d’aide alimentaire manquent de denrées», Moisson Québec espère sensibiliser la population à être encore plus généreuse qu’à l’habitude. En effet, depuis 30 ans, à l’aube de Noël, une armée de bénévoles distribue des aliments aux organismes locaux pour que des paniers de Noël soient confectionnés avec les provisions amassées.

Or, cette tradition ne peut être réalisée pour l’instant, en raison du peu de denrées non périssables récoltées cette année. «On est à sec et il nous faut des denrées rapidement à mettre dans les paniers, car même si le nombre de personnes qui ont recours à l’aide alimentaire est stable, la pauvreté est plus sévère et la fréquence de leurs demandes est sans cesse croissante» explique Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec. 

Après 18 ans, elle estime que le défi est de sans cesse se renouveler, afin d’inciter la communauté à donner pour la cause dont on entend souvent parler dans le temps des Fêtes, mais qui est pourtant importante toute l’année.

Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec.

Photo Métro Média – Émilie Pelletier

«Avec notre changement de nom et de slogan et grâce à nos porte-paroles, les propriétaires de la Boucherie Le Boucan, on sent vraiment un vent de fraîcheur. On veut mettre l’accent sur l’implication des jeunes, en faisant de la contamination positive comme j’appelle!»

Un pâté pour ton party

Les porte-paroles régionaux de la campagne sont donc le trio d’entrepreneurs à la tête de la Boucherie Le Boucan, une jeune entreprise située à Charlesbourg. Avec son projet présenté à Moisson Québec il y a quelques mois, Le Boucan a mis en vente dès aujourd’hui dans tous les Maxi de la région de Québec, 10 000 pâtés à la viande conçus spécialement dans le cadre de la levée de fonds. Vendus au coût de 12$, tous les profits seront remis à Moisson Québec.

Comment faire sa part?

– La traditionnelle collecte de rue se tiendra le jeudi 6 décembre, de 7h à 9h, où plus de 700 bénévoles seront situés aux intersections et à certains arrêts d’autobus de la ville pour récolter les dons. D’autres seront aussi à Laurier Québec et à Place Sainte-Foy entre 10h et 21h.

– Du 26 novembre au 24 décembre, l’argent et les denrées sont recueillis dans les magasins Provigo, Maxi et Jean Coutu, dans les bureaux de Via Capitale et chez des médias participants. Les dons en ligne sur moissonquebec.com ou par texto au 20222 sont aussi acceptés.

– À l’achat d’un pâté à la viande directement à la la Boucherie Le Boucan ou dans les succursales Maxi de la région.

Emilie Pelletier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette