Actualites
17:38 2 décembre 2016

Des livres neufs pour les enfants défavorisés de Québec

LECTURE. La Bibliothèque de Québec s’est jointe à la collecte La lecture en cadeau de la Fondation pour l’alphabétisation. Du 2 au 31 décembre, il sera possible d’aller déposer un livre neuf dans les bibliothèques de la ville remis par la suite à un enfant.

La conseillère municipale Julie Lemieux et le président de la Fondation pour l’alphabétisation, André Huberdeau.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

La ville de Québec a offert à la Fondation pour l’alphabétisation de participer à la collecte de livres destinés aux enfants en milieu défavorisé. «C’est tout à fait naturel de transmettre le goût de la lecture à des enfants dans le besoin et de faciliter leur accès aux livres», estime la vice-présidente du comité exécutif Julie Lemieux, responsable notamment de la culture et de l’aménagement du territoire.

Pendant tout le mois de décembre, les citoyens peuvent venir faire le don d’un livre jeunesse neuf dans l’un des 25 points de services de la bibliothèque de Québec. Les livres sont déposés dans un sac avec une carte sur laquelle on inscrit son adresse. L’enfant peut ainsi écrire au donateur pour le remercier, explique le président de la Fondation pour l’alphabétisation, André Huberdeau. Une fois les livres triés, ils sont redistribués dans les écoles primaires et les CPE de la région de la collecte.

«Quand on sait l’immense effet positif que ce geste peut avoir sur l’avenir d’un enfant, comme diminuer l’analphabétisme et favoriser la réussite scolaire, on réalise comment il est important de créer cette rencontre entre les livres et la jeunesse», a souligné la conseillère municipale.

Les années précédentes, environ 1000 livres étaient distribués dans la ville de Québec dans les écoles et les CPE de milieux moins favorisés dans le cadre de cette campagne. Avec cette nouvelle association, M. Huberdeau espère pouvoir collecter jusqu’à 2500 livres. «C’est l’objectif qu’on se donne pour la première année, explique-t-il. On souhaite que l’habitude se crée chez les citoyens les années suivantes pour en amasser encore plus.»

Depuis 19 ans, la collecte La lecture en cadeau a permis de distribuer annuellement plus de 40 000 livres à des enfants en milieu défavorisé. Le président de la fondation rappelle que de développer le goût de la lecture en bas âge est un geste de prévention pour contrer l’analphabétisation et le décrochage scolaire.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *