Actualites
21:01 12 décembre 2016

La mobilisation pour et contre le SRB s’organise sur Facebook

TRANSPORT EN COMMUN. Une page Facebook, NON au SRB Québec, a été créée pour demander à la Ville de Québec de tenir une consultation démocratique avant la mise en place d’un Service rapide par bus (SRB). Sitôt apparue, une nouvelle page, celle-ci pro-SRB, a également vu le jour.

Le projet du SRB ne fait pas que des heureux.

(Photo TC Media – Archives)

On apprenait lundi dans le Journal de Québec que des chauffeurs d’autobus, des hommes d’affaires et des avocats seraient à l’origine de la page Facebook NON au SRB. Depuis sa création à la fin novembre, la page a atteint plus de 2500 mentions «J’aime».

«Nous demandons la tenue d’une consultation démocratique entourant la construction d’un SRB. C’est à l’ensemble de la population que revient cette décision», peut-on lire sur la page Facebook.

«Nous mettrons tout en œuvre afin de faire en sorte que le SRB ne voit jamais le jour à Québec. Tu veux un SRB ? Nous, on croit que plus de 70% de la population n’en veut pas! Joignez-vous à notre mouvement. La population doit avoir le dernier mot. Nous sommes les décideurs et ils sont nos exécutants.»

L’envers de la médaille

En réaction à la page Facebook, une nouvelle page a été mise en place, celle-ci pour démontrer l’appui au projet de SRB dans la région de Québec. La page, comptant plus de 825 personnes, se veut une façon de balancer l’information véhiculée par la page adverse, selon les publications Facebook des administrateurs.

«Il est malheureux de voir qu’un « mouvement » s’organise contre le Service rapide par bus (SRB) entre Québec et Lévis… Cette page vise à rassembler les citoyens qui, au grand dam des radios de Québec, sont en faveur d’un tel projet», peut-on lire sur la page pro-SRB.

Les administrateurs du groupe pro-SRB ont déploré le fait d’avoir été bloqués de la page adverse, ne pouvant plus y commenter les publications. «Nous ne sommes pas surpris de cette décision et c’est pourquoi nous invitons « le petit groupe d’ardents croyants du SRB » à accueillir les bras ouverts et dans le respect le débat sur cette page.»

«Vous faites partie du petit groupe d’ardents croyants du SRB? Ce n’est pas votre place sur cette page. Partez une page pour votre gang», ont pour leur part rétorqué les administrateurs de la page contre le SRB.

Benoit Prisca


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette