Actualites
16:51 4 décembre 2016

Bora Parc: Autant de plaisir pour les parents que pour les enfants

VOX-POP. Plusieurs personnes sont arrivées hier ou même vendredi soir à Valcartier pour l’ouverture du Bora Parc. En raison d’une panne de courant qui sévissait hier, l’ouverture a été remise à ce matin. Environ 250 personnes profitaient du parc aquatique intérieur dès l’ouverture des portes.

Sandrine, Léa-Marie et Maélie étaient très contentes de cette nuitée inattendue à l’hôtel. «On est arrivés hier matin pour la journée, mais finalement on a prolongé le séjour», a expliqué leur maman.

D’autres avaient déjà prévu y passer tout le weekend, mais ont décidé de partir plus tard aujourd’hui pour profiter de la journée au parc aquatique. «On a décidé de rester un peu plus longtemps pour en profiter un peu plus», a expliqué un jeune papa qui était un peu déçu que le parc n’ait pas pu ouvrir ses portes hier. «On ne peut malheureusement pas contrôler la température», a-t-il ajouté. Malik, Olivier et Marianne n’avaient pas encore mis les pieds à l’eau, mais étaient très fébriles à l’idée d’essayer «la grosse glissade en haut».

Véronique, une jeune maman de Parisville s’apprêtait à faire sa toute première glissade de la journée. Elle n’était pas trop déçue de la tournure des événements hier: «je pense que l’hôtel a bien réagi, on a eu plein d’autres avantages».

La vague de surf

Le Flow Rider est définitivement l’attraction qui plaît aux papas qui accompagnent leurs enfants. Pour aujourd’hui, les planches qui permettent de se lever debout n’étaient pas disponibles, mais elles le seront éventuellement pour les surfeurs plus expérimentés.

«J’ai été plusieurs fois à Laval», affirme Jean-François, un papa qui était déjà familier avec le Flow Rider. «C’est génial que le parc convienne autant aux papas qu’aux enfants», a-t-il affirmé, lui qui accompagnait sa fille et sa blonde.

Nicolas, 13 ans, est tombé en amour avec cette attraction qui simule une vague de surf: «C’est sûr que je vais le refaire!», a affirmé le jeune homme en sortant de l’attraction pour la première fois. «C’est quand même difficile», mais d’ici la fin de la journée, il compte être en mesure de se mettre à genoux sur la planche, et qui sait, peut-être de faire quelques figures.

«C’est juste impressionnant!» a affirmé son ami Cédric, qui n’avait essayé aucune glissade préférant s’améliorer au Flow Rider.  

Cette attraction a d’ailleurs été mise à la disposition des clients de l’hôtel hier soir de 17h à 21h pour excuser le report de l’ouverture du Bora Parc.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *