Actualites
18:30 11 décembre 2016

Écrasement d’avion à Lévis : Un pépin mécanique en cause?

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie après que leur petit avion se soit écrasé dans la rivière Etchemin, samedi après-midi, près de Lévis. Les victimes sont Yves Savard, un homme de 63 ans originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage, dans Lotbinière et sa passagère, une jeune femme de 21 ans, Clara Cossec d’origine française.

Selon les communications entre l’appareil et la tour de contrôle peu avant l’accident, obtenues par TVA Nouvelles, Yves Savard aurait dit qu’il devait atterrir rapidement, car son moteur était collé à 2500 tours. Quelques instants plus tard, le pilote a fait savoir à la tour de contrôle que le problème était réglé.

L’avion, un biplace Grumman AA-1B, avait décollé en début d’après-midi de l’aérodrome de Pintendre, selon les dires du propriétaire de l’endroit, Jacques Bernier.

Un couple d’automobilistes qui a été témoin de l’écrasement raconte avoir vu les derniers moments en vol du petit avion. «J’ai vu l’avion tournoyer dans les airs et simplement s’écraser dans la rivière», raconte Myriam Emond. «On est rentrés dans la cour et on a vu le reste des débris tomber dans la rivière. Mon conjoint a téléphoné au 9-1-1 pour les secours.» Le chemin des Îles a été fermé à la circulation durant plusieurs heures, samedi après-midi.

Attendu à une fête

Les deux personnes ont été extirpées «inconscientes» et dans un «état critique» de la carcasse de l’avion. Elles ont été transportées à l’Hôtel-Dieu de Lévis. La Sûreté du Québec a confirmé le décès des deux personnes en soirée. Selon plusieurs médias, la victime, qui serait un retraité de la Ville de Québec, devait se rendre à un souper d’anniversaire avec ses proches. Toutefois, le passionné d’aviation ne s’est jamais présenté au rendez-vous.

Enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada

Dans la journée de dimanche, des membres du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST)  ont été sur les lieux du tragique accident pour en savoir davantage sur les circonstances. «L’épave de l’avion a été récupérée et elle a été mise sur un remorqueur dans un endroit sécuritaire. Elle sera transportée cette semaine dans nos laboratoires à Ottawa. Dans ce type d’accident, il y a trois étapes, celle de la collecte d’informations, celle de l’analyse et après nous pouvons déterminer les causes», a expliqué le responsable des médias au BST, Chris Krepski.

La porte-parole d’Hydro-Québec, Hélène Fortin, a mentionné que 499 clients dans le secteur Pintendre ont été privés d’électricité à la suite de l’accident d’avion. «Nos équipes ont fait des manœuvres et le nombre est descendu à 88 sur l’heure du souper. Les autres clients ont été rebranchés en fin de soirée.»

Avec les informations de Louis-Antoine Lemire

TC Media

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *