Actualites
18:00 19 août 2016

L’élargissement de l’autoroute 40 à Sainte-Foy va bon train

TRANSPORT. Automobilistes provenant de l’ouest du territoire de Québec et qui devez patienter dans les bouchons de circulation, à l’approche des chantiers de réfection de l’autoroute 40 (continuité de Charest) à Sainte-Foy, rassurez-vous. Votre calvaire devrait prendre fin au cours de l’automne prochain, comme prévu.

Débutés en mai dernier, les travaux effectués par le ministère des Transports du Québec (MTQ) progressent dans le respect des échéanciers prévus et prendront fin en novembre 2016. Ils consistent en la reconstruction de l’autoroute Félix-Leclerc (40) à Québec, entre l’autoroute Henri-IV (73) et l’avenue Le Gendre. Quelques travaux de parachèvement (finition et marquage) seront exécutés en 2017.

«Les opérations visent principalement à refaire la chaussée de l’autoroute Félix-Leclerc en béton de ciment, entre l’autoroute Henri-IV et l’avenue Blaise-Pascal, soit sur une distance de 1,3 km. Des travaux d’élargissement visant à prolonger la troisième voie seront aussi effectués à la hauteur de l’avenue Le Gendre sur une distance de 1,2 km», précise l’agent de communication au MTQ, Alexandre Bougie.

Environ 2 km séparent les deux zones. Approximativement 66 000 véhicules circulent en moyenne chaque jour sur cette portion de l’autoroute. «Le choix d’en restaurer une portion en béton repose justement sur la grande fréquence des véhicules et du transport lourd dans ce secteur», explique M. Bougie.

Dégradation et congestion

Il semble que ce soit la présence d’ornières qui a fortement contribué à la dégradation de la chaussée. De plus, le MTQ a noté que des ralentissements importants étaient fréquents dans l’axe de l’autoroute Félix-Leclerc (40), entre l’autoroute Henri-IV et l’avenue Blaise-Pascal. Cela occasionne aussi un refoulement dans la bretelle d’accès de l’autoroute Henri-IV Sud en direction de l’autoroute 40 Ouest.

«Au terme des travaux, en plus d’une chaussée améliorée et élargie, les usagers bénéficieront d’une meilleure fluidité de circulation sur le réseau autoroutier. Cela se concrétisera notamment grâce au prolongement de la troisième voie en direction ouest sur l’ensemble du tronçon de 4,4 km», estimait le MTQ avant le début du chantier.

Québec Hebdo

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette