Actualites
12:55 29 août 2016

Rentrée scolaire sous surveillance policière

SÉCURITÉ. Les personnes les plus préoccupées par la sécurité aux abords des écoles sont aussi parmi les plus imprudentes, souligne la police de Québec qui lance une opération de sensibilisation qui durera tout le mois de septembre.

Pour la rentrée, leur intervention s’est concentrée aux abords de l’école Notre-Dame-du-Canada, dans l’arrondissement les Rivières. Le secteur est bien connu des policiers de Québec: «Ici, on a eu certaines problématiques particulières avec la vitesse, les comportements des automobilistes qui stationnent en double, on a eu des gens aussi qui font des demi-tours. Ça va avec leur empressement», rapporte le commandant du poste de la Haute-Saint-Charles, Daniel Delisle.

D’année en année, le message doit être martelé, insiste-t-il. Vitesse, manœuvres dangereuses, non-respect de la signalisation: souvent, les premiers concernés sont les plus imprudents: «Les parents sont pressés le matin. Naturellement, c’est une course pour emmener les enfants et naturellement, la vigilance des parents diminue à ce moment-là de par le temps qu’ils ont pour accomplir leurs tâches. Souvent ça pose problème.»

Nouveau brigadier

«Malheureusement, ce sont nos parents qui ne respectent pas toujours les règles, sont pressés», abonde la directrice Carole Lefebvre, dont l’établissement se dote cette année d’un nouveau brigadier, à la demande d’une citoyenne. «Le coin où justement il nous manquait un brigadier, c’est le coin où on descend les enfants pour le service de garde», indique-t-elle.

La Ville de Québec rapporte qu’environ 60% des écoliers de son territoire marchent pour se rendre à l’école. Les accidents graves sont en somme plutôt rares et les infractions sont à la baisse, se réjouit Patrick Voyer, membre de l’exécutif de la Ville, mais «en général aux abords des écoles, il faut faire attention et juste le rappeler aux parents et aux conducteurs», conclut-il.

Les policiers de Québec poursuivront leurs interventions pendant tout le mois de septembre.

Conseils pour une rentrée sécuritaire

Pour les enfants lors des déplacements à pied

-S’assurer d’être toujours visible et de marcher sur les trottoirs ou sur le bord de la chaussée en faisant face à la circulation;

-Respecter les directives des brigadiers scolaires et traverser aux intersections;

-Éviter de se bousculer, même pour s’amuser;

-Se rendre directement à l’école et éviter de s’attarder en chemin. S’il survient une situation anormale, en parler immédiatement à un brigadier ou à un enseignant.

Pour les automobilistes

-Respecter la signalisation à l’approche des zones scolaires

-Obéir aux ordres et aux signaux des brigadiers scolaires, et ce, malgré une signalisation contraire;

-Demeurer vigilant à proximité d’autobus immobilisés, que les feux intermittents soient actionnés ou non;

-S’immobiliser complètement à plus de 5 mètres de l’autobus lorsque ses feux rouges intermittents et son panneau d’arrêt sont activés;

-Céder le passage aux écoliers en s’immobilisant lorsque la signalisation l’indique (passages piétonniers);

-Au moment de reconduire ses enfants à l’école, déposer ses enfants en dehors du périmètre de l’école afin d’éviter la congestion devant l’école;

-Ne pas stationner en double, car cela bloque le passage aux autres véhicules et rend la traversée des élèves dangereuses.

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette