Actualites
20:15 11 août 2016

Accident mortel face au CHUL: Un secteur «extrêmement dangereux» fréquenté par de nombreuses femmes enceintes

TRAGÉDIE. Le passage piéton où une jeune femme enceinte de 27 ans a perdu la vie mercredi est l’un des «plus dangereux» de la Ville de Québec pour les piétons, dénonce Étienne Grandmont d’Accès transports viables, d’autant qu’il est largement emprunté par les usagers du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec.

Au lendemain de la tragédie qui a coûté la vie à Marie-Pier Gagné, les messages de sympathie envers la famille éplorée se multiplient. Plusieurs d’entre eux sont signés par des mères ou des femmes enceintes, dont certaines mentionnent bien connaître le passage piétonnier sur lequel la jeune femme de 27 ans a péri. «Tout le monde est en état de choc… Nous sommes plusieurs mamans à être passées à cet endroit plusieurs fois pendant nos grossesses. Je suis de tout cœur avec vous», a témoigné une internaute sur la page Facebook À la mémoire de Marie-Pier Gagné.

Les usagers du CHUL de Québec sont nombreux à se garer dans les stationnements de Laurier Québec, juste en face de l’hôpital, confirme Pascale St-Pierre, porte-parole du CHU. «Il y a effectivement un nombre assez important qui se stationne du côté de Laurier, peut-être parce que le stationnement est plein ou peut-être pour éviter les frais», commente Mme St-Pierre, qui mentionne à cet effet avoir une bonne collaboration intéressante à ce niveau avec le centre commercial. Les stationnements du CHUL connaissent certaines «périodes de pointe», reconnaît la porte-parole, bien que l’été ne soit pas propice à un tel engorgement selon elle. L’aménagement d’une passerelle ou d’un sous-terrain piéton a de nombreuses fois été dans l’air, conclut-elle, «c’est toujours des dossiers qui sont là, mais ils sont là, sans plus».

21 accidents en 10 ans

La tragédie survenue mercredi fait grimper à 21 le nombre d’accidents impliquant au moins un piéton ou un cycliste entre 2005 et 2014 dans le secteur du passage piétonnier entre Laurier Québec et le CHUL de Québec, rapporte Étienne Grandmont, dont l’organisme répertorie les zones accidentogènes de la Ville. L’axe du boulevard Laurier, entre la route de l’Église et le boulevard Robert-Bourassa, a quant à lui été le théâtre de 63 incidents.

Déplorant que ceux-ci soient passés sous le silence plus souvent qu’autrement, M. Grandmont dit espérer que le «décès de la dame qui est extrêmement grave et triste et qui frappe l’imaginaire» soit porteur de changement. «On ne peut pas laisser des cas comme celui d’hier se répéter», martèle celui qui croit que la réduction de la largeur des voies du boulevard Laurier ou encore la réduction du temps d’attente pour l’obtention d’un feu piétonnier pourraient réduire les comportements dangereux de la part des automobilistes, comme des piétons, plutôt qu’une passerelle qui demeurerait, selon lui, inutilisée par les usagers.

À lire:

Femme enceinte mortellement happée: 23 000$ amassés en quelques heures en soutien au nouveau papa

Une femme enceinte happée mortellement par une voiture sur le boulevard Laurier

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette