Actualites
21:22 18 août 2016

Le parcours 7 deviendra Métrobus 807 samedi

TRANSPORT EN COMMUN. Les autobus hybrides du Réseau de transport de la Capitale (RTC) feront leurs premiers tours de piste ce samedi, avec la mise en service du parcours Métrobus 807.

La navette entre les terminus de Marly et D’Youville commencera à 5h30 samedi et des passagers pourront monter à bord aux 6 à 15 minutes. Le tronçon du Vieux-Québec est ainsi rayé de l’itinéraire du Métrobus 807 qui vient remplacer le parcours 7. Le changement s’explique par son faible taux d’utilisation par la clientèle, fait valoir la direction générale du Réseau de transport de la Capitale (RTC), soulignant le maintien des parcours en correspondance.

Ce samedi également, les autobus du nouveau parcours 19 donneront leurs premiers tours de roue dans le secteur de la Cité-Limoilou. Tel qu’annoncé ce printemps, le parcours reliera les axes commerciaux de la rue Cartier, Saint-Vallier Ouest et la 3e avenue, en passant par le Cégep Limoilou.

Les liens vers les pôles commerciaux, d’étude et d’emploi de Sainte-Foy seront par ailleurs plus fréquents, considérant les ajouts au parcours 75. Les passages via le terminus des Galeries de la Capitale se feront ainsi aux 30 minutes toute la journée.

Autobus hybrides

La mise en service du Métrobus 807 coïncide avec l’arrivée de 23 nouveaux autobus articulés hybrides au sein de la flotte du RTC. Cinq d’entre eux sillonneront les parcours dès samedi et 17 autres s’ajouteront d’ici la fin de l’année, détaille le président du RTC Rémy Normand, parlant d’un «pas vers l’électrification des transports».

L’achat d’autobus hybrides est d’ailleurs appelé à devenir la norme au sein du RTC: «On est contraints un peu dans notre façon dont on acquiert nos véhicules par les politiques du gouvernement du Québec. Vous savez qu’il y a une politique d’électrification des transports, donc on s’inscrit dans cette politique-là». Québec allonge ainsi la majeure partie des coûts liés à l’achat des autobus, alors que le RTC décaisse 236 000$ sur 1,25 million de dollars.

Le RTC vise une baisse de consommation de carburant de l’ordre de 20% grâce à ses nouveaux autobus articulés hybrides, alors que les hybrides standards mis en service en 2015 ont permis une économie moyenne de 27%.

D’ici 2018, le RTC comptera 20% d’autobus hybrides au sein de son parc.

Ceci pourrait aussi vous intéresser: Le RTC bonifie son service dans le nord-ouest et le centre-ville de Québec

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *