Actualites
22:15 14 octobre 2016

Les pompiers visitent les enfants du CHU de Québec

SENSIBILISATION. Les pompiers du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec (SPCIQ) sont allés à la rencontre des enfants hospitalisés au Centre mère-enfant Soleil du CHU de Québec-Université Laval pour égayer leur journée en plus de les sensibiliser au danger des incendies.

Depuis plusieurs années, le SPCIQ se rend au CHU de Québec-Université Laval dans le cadre de la Semaine de prévention contre les incendies pour présenter aux enfants certains comportements sécuritaires à adopter au quotidien.

«On veut que tous les enfants aient la chance de pouvoir connaître nos conseils, rencontrer la mascotte et s’amuser un peu», explique la porte-parole du SPCIQ, Annie Marmen.

Les pompiers ont l’habitude de visiter les établissements scolaires durant la Semaine de protection contre les incendies, une activité à laquelle les enfants hospitalisés n’ont pas toujours la chance de participer. «On veut égayer leur journée, mais en même temps on veut leur donner les conseils de sécurité qu’ils auraient peut-être eus normalement à la garderie, au CPE ou à l’école», renchérit Mme Marmen.

Apprendre en s’amusant

Les yeux étaient brillants chez les enfants du Centre mère-enfant Soleil alors que les inspecteurs en prévention contre l’incendie Martin Betancourt, Geneviève Barrette et Isabelle Couture ont présenté leurs conseils de sécurité. En plus de faire la rencontre de M. Gros-Nez, le détecteur de fumée, ils ont pu essayer les casques de pompiers et rencontrer la mascotte, le dalmatien Chef.

Un d’entre eux a même pu enfiler l’habit des sapeurs au grand complet. «Il faut qu’ils reconnaissent leur ami pompier, rapporte Mme Marmen. Il ne faut pas qu’ils aient peur, il ne faut pas qu’ils se cachent. C’est pour ça qu’on leur montre l’habit et l’appareil respiratoire, pour qu’ils voient que celui qui se cache en dessous du masque, c’est un pompier.»

En tout, huit conseils de sécurité sont présentés aux enfants dans les centres hospitaliers et ailleurs. «On veut qu’ils s’assurent de ne pas se brûler, de savoir quoi faire s’ils se brûlent, de ne pas jouer avec les allumettes ou les briquets, de reconnaître le son du détecteur de fumée», illustre la porte-parole.

Après une présentation de groupe, les pompiers du SPCIQ se sont rendus dans les chambres des enfants alités pour leur offrir à eux aussi quelques conseils de sécurité et leur permettre de rencontrer la mascotte Chef.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *